Mali: 7 militaires tués dans deux attaques

Mali: 7 militaires tués dans deux attaques – Le communiqué de l’armée malienne indique également que 2 suspects ont été mis à la disposition de la gendarmerie nationale.

Sept soldats maliens ont été tués et trois autres blessés, samedi, dans deux attaques distinctes menées par des hommes armés non identifié contre des convois militaires dans les régions de Nara et Ségou dans le sud-ouest et centre du pays, ont annoncé les forces armées maliennes (FAMA) dans un communiqué consulté par l’Agence Anadolu.

 »Ce samedi 30 octobre vers 11h21mn, une escorte FAMa du détachement de Mourdiah est tombée dans une embuscade aux environs de la localité de Madina Sylla  », explique la même source.

Dans cette attaque deux militaires maliens ont trouvé la mort et trois autres blessés annonce le communiqué ajoutant que les blessés ont été évacués sur Mourdiah.

 »Le bilan provisoire est de 02 morts et 03 blessés  » a affirmé l’armée malienne.

Par ailleurs, au centre du pays dans la région de Ségou, une patrouille de FAMA (Forces armées maliennes) a été la cible d’une attaque à l’engin explosif improvisé souligne la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées dans le document publié sur sa page officielle.

5 soldats ont été tués dans cette nouvelle attaque a expliqué la même source ajoutant que 2 suspects ont été immédiatement mis à la disposition de la gendarmerie.

 » Par ailleurs, dans le secteur de Segou, localité de Niendjela, un véhicule pick-up d’une patrouille FAMa a été victime d’une attaque à l’Engin Explosif Improvisé (EEI), aujourd’hui aux environs de 13h30mn. Les 05 occupants du véhicule ont tous succombé. Le ratissage dans la zone de l’incident a permis l’interpellation de 02 suspects immédiatement mis à la disposition de la gendarmerie », note le communiqué.

Depuis 2012, le Mali est confronté à une crise sécuritaire alimentée de revendications séparatistes et d’attaques terroristes, notamment dans le nord, le centre et le sud du pays.

Anadolou