Maroc-Algérie: Quand Lamamra dame le pion à Bourita à Kigali

Maroc-Algérie: Quand Lamamra dame le pion à Bourita à Kigali. Au-delà de la teneur de l’ordre du jour et le travail en coulisse, Bourita s’est employé à suivre les faits et gestes de Lamamra.

La seconde réunion ministérielle entre l’Union africaine et l’Union européenne, ouverte hier à Kigali, au Rwanda, a fait apparaitre en filigrane une « guerre » qui ne dit pas son nom. Et pour cause, notre voisin de l’ouest qui a fait encore des siennes ! Comme il fallait s’y attendre, l’Algérie a été représentée par son chef de la diplomatie, Ramtane Lamamra, qui depuis son retour en poste, mène un travail de fourmi en Afrique. En face, le Maroc, représenté par Nasser Bourita. Au-delà de la teneur de l’ordre du jour et le travail en coulisse, Bourita s’est employé à suivre les faits et gestes de Lamamra.

Se savant dépassé par les événements, et à défaut d’user de son « influence » lors de cette rencontre, le MAE marocain n’a pas trouvé mieux que de suivre de près l’activité de son homologue algérien qu’il n’a, semble-t-il, lâché d’une semelle. Au point de verser dans le mimétisme de l’image pour ainsi dire.

En effet, Ramtane Lamamra, qui a pris part à cette rencontre préparatoire du 6e sommet entre les deux continents, n’a pas dérogé à la règle. Titulaire d’un compte Twitter, le chef de la diplomatie nationale avait l’habitude de rendre compte de toutes ses activités diplomatiques par l’écrit et l’image. Ce qui n’est pas propre à lui, car les nouvelles technologies de l’information et de la communication ont pris l’ascendant sur la vie publique et politique. Autrement dit, Bourita ou autres sont libres d’adopter ou pas les usages technologiques de l’heure.

Seulement voilà ! Après l’ouverture des travaux de la rencontre, et en marge de la séance de travail UA-UE, Lamamra a publié les images de ses rencontres avec les diplomates et responsables politiques des deux rives. Pour mieux illustrer les nombreux échanges qu’il a eu avec ses homologues africains et européens, l’administrateur de son compte Twitter a fait deux montages d’images ainsi publié en début d’après-midi de la journée d’hier. La date et l’heure exactes sont vérifiables sur le compte de Lamamra.

Ce que jusqu’alors, n’a pas l’habitude de faire le MAE marocain qui, à s’y méprendre ne dispose pas d’un compte Twitter hormis celui de son département ministériel qui publie les activités de son chef diplomatique. Pris de court par la longueur d’avance que Lamamra a pris sur lui, Bourita a tenté de rattraper le train en faisant pareille sur le compte Twitter de son département. Ainsi, il a fallu trois heures après les publications de Lamamra pour que le Mae marocain suive pour rendre public un assemblage de photos de ses pourparlers.

Farid Guellil

Le Courrier d’Algérie, 27/10/2021