Algérie : 13 millions de doses cherchent preneurs

Algérie : 13 millions de doses cherchent preneurs. La campagne de vaccination au ralenti

La campagne de vaccination en Algérie n’avance pas comme prévu. Selon plusieurs spécialistes, il serait impossible d’atteindre les objectifs tracés par les autorités vers la fin de l’année, à savoir vacciner 70 % de la population cible. Ce qui équivaut à l’immunité collective.

Le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a révélé lundi , à l’issue d’un point de presse tenu à la fin de la cérémonie organisée par l’Agence nationale de sang (ANS), à l’occasion de la Journée nationale des donneurs de sang, que seul 23% de la population cible ont reçu le vaccin. Autrement dit, environ 11 millions de personnes ont reçu la première dose. Cela voudrait dire que plus de 77 % n’ont pas été vaccinés.

Au début de la campagne, se posait le problème de la disponibilité des doses. Pendant de long mois, l’Algérie ne recevait qu’un nombre très limité de doses. Depuis le problème a été réglé. Selon le ministre de la santé, le pays dispose aujourd’hui de «13 millions de doses de vaccin au niveau de l’institut pasteur et que toutes les wilayas ont leur propre stock.» Mais cette énorme quantité ne trouve pas preneurs, à tel point que les services de santé de plusieurs wilayas ont demandé l’arrêt de l’approvisionnement.

Devant cette situation, les autorités multiplient les appels aux citoyens pour se faire vacciner. Le ministre de la santé a lancé un appel aux « citoyennes et citoyens d’aller se faire vacciner. Le virus est là, la menace existe ».

« Cette accalmie est une occasion pour se faire vacciner pour éviter une 4e vague de la pandémie ».

Une 3e doses disponible

Pour ce qui est de la possibilité d’avoir une 3e dose de vaccin, le ministre de la Santé a affirmé que toute personne désirant recevoir une 3e dose et ayant reçu sa 2e dose après une période dépassant les six mois « peut se rapprocher des centres de vaccination ». Par ailleurs, le nombre de personnes ayant reçu une et deux doses de vaccin contre la Covid-19 en Algérie est estimée à près de 11 millions, a déclaré M. Benbouzid, regrettant le faible taux de vaccination enregistré dans certains secteurs notamment l’éducation, l’enseignement supérieur, la santé qui n’ont pas dépassé les 20 %, selon le ministre. M. Benbouzid a indiqué, lors du point de presse, qu’il y aura des campagnes de sensibilisation au profit de la population afin de se faire vacciner et se protéger contre le coronavirus.

Aziz T.

La Nation, 26/10/2021