France 24 fait la promotion des stades du Maroc

France 24 fait la promotion des stades du Maroc-Une guerre froide s’est installée entre l’Algérie et le Maroc depuis la rupture des relations au mois d’août 2021

Tous les moyens sont bons pour le Maroc, même les plus perfides. France 24 est complice de la dernière manœuvre. Pour preuve, cette chaine dont l’accréditation en Algérie a été retirée le 13 juin 2021 pour « non-respect des règles de la déontologie professionnelle, la désinformation et la manipulation, ainsi qu’une agressivité avérée à l’égard de l’Algérie », selon le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Ammar Belhimer, au moment de l’annonce de la décision, a consacré une partie de son émission « Sport 24 » à faire la promotion des stades marocains et à faire valoir la qualité de ses infrastructures sportives.

Sous le titre de « Maroc : stades pour ceux qui n’en ont pas », l’animateur a eu recours à un aéropage de journalistes de Venise, Paris et du Maroc qui expliquent la délocalisation de certains matchs des éliminatoires de la coupe du monde vers le Maroc par la disponibilité et la qualité des terrains de football dans ce pays.

Allusion a été même faite à la polémique de la dégradation des pelouses dans les stades algériens.

Un sous-titre passait, également, en boucle lors de la diffusion en direct de l’émission sportive, ce lundi, intitulé : « l’alternative des stades s’inscrit dans le cadre de la promotion des relations de coopération par le biais de la diplomatie du Football ».

Vu sous l’angle des faits et du contexte, on ne peut écarter l’option de manœuvre tendant à nuire à l’Algérie en torpillant les efforts consentis dans le continent et elle devient évidente quand on constate la partialité de l’animateur dont la mine de poupon ne trompe personne.

Hakim Ghali

L’Espoir libéré, 18/10/2021