Des milliers de Néerlandais bloqués au Maroc

Des milliers de Néerlandais bloqués au Maroc – Transavia examine la possibilité d’obtenir l’autorisation d’effectuer des vols plus longs pour récupérer les voyageurs bloqués au Maroc

Le trafic aérien entre les Pays-Bas et le Maroc sera interrompu à partir de minuit. Le ministère des affaires étrangères le confirme. L’interdiction de vol s’applique non seulement aux Pays-Bas, mais aussi à l’Allemagne et au Royaume-Uni. Le Maroc aurait pris cette décision à cause de la coronapandémie. Au cours des sept derniers jours, environ 3500 passagers ont voyagé avec Transavia vers le Maroc. « Cela donne une indication approximative du nombre de personnes présentes actuellement », déclare un porte-parole.

Les passagers bloqués
La compagnie aérienne indique qu’elle étudie toujours les conséquences de cette interdiction pour elle. « Nous examinons la possibilité d’obtenir l’autorisation d’effectuer des vols plus longs pour récupérer les voyageurs bloqués au Maroc », a-t-il déclaré. Aujourd’hui, deux autres vols sont de toute façon prévus.

Le tour opérateur TUI compte actuellement 78 vacanciers au Maroc. TUI indique qu’elle étudie la meilleure façon d’aider les voyageurs sur place.

Le ministère des Affaires étrangères confirme l’interdiction de vol. « Il existe des alternatives pour voyager via d’autres pays, près des Pays-Bas. Nous conseillons aux Néerlandais de contacter leur agence de voyage dès que possible pour discuter des itinéraires alternatifs », selon le ministère. Par exemple, il est toujours possible de prendre un vol depuis la capitale belge, Bruxelles.

On ne sait pas pour l’instant combien de temps durera cette suspension, a ajouté le ministère. « Les Pays-Bas resteront en pourparlers avec les autorités marocaines pour faire en sorte que le trafic aérien entre les Pays-Bas et le Maroc soit à nouveau possible dès que possible. »

L’entraîneur néerlandais menace de manquer la course solaire
La course de voitures solaires qui débute ce lundi au Maroc semble souffrir des restrictions de voyage. Marc Lammers est l’entraîneur de l’équipe de course des étudiants de Delft. Il est toujours aux Pays-Bas et semble manquer la course en raison de l’interdiction de vol, déclare un porte-parole. L’équipe Vattenfall Solar Team est déjà au Maroc et compte bien apparaître au départ avec sa voiture solaire.

Les étudiants de Delft sont convaincus que la bataille de cinq jours sur 2500 kilomètres peut avoir lieu. « L’organisation a déclaré que tout le monde est là pour s’assurer que la course a lieu », déclare un porte-parole. Les autres équipes néerlandaises, composées d’étudiants de Twente et de Groningen, ont également déclaré qu’elles étaient déjà au Maroc.

L’équipe de Delft est la favorite pour la victoire. Après avoir remporté l’or à sept reprises en Australie et à trois reprises en Afrique du Sud, les étudiants espèrent remporter la nouvelle course dans le pays d’Afrique du Nord. Bien plus que l’honneur n’est pas en jeu au Maroc. « Il s’agit principalement d’un titre très agréable à porter », déclare le porte-parole.

Les compagnies aériennes marocaines Royal Air Maroc et Air Arabia Maroc ont déjà annoncé qu’elles devaient suspendre leurs vols à destination et en provenance, entre autres, des Pays-Bas après 23h59.

Le gouvernement marocain avait déjà interrompu les vols avec la Russie par crainte d’infections coronaires. A partir de demain, le laissez-passer corona sera obligatoire au Maroc pour les voyages nationaux et internationaux.

RTL Niews, 20/10/2021