Covid : Le Maroc adopte le pass sanitaire

Le Maroc a décidé d’adopter un laissez-passer obligatoire pour le vaccin COVID-19 à partir du 21 octobre, a rapporté mardi la radio officielle RIM.

Les fonctionnaires, employés et usagers sont tenus de présenter leur carte vaccinale pour accéder aux administrations publiques, semi-publiques et privées, selon un communiqué du gouvernement.

Le pass vaccin, qui peut être obtenu après la deuxième dose, sera également nécessaire pour les déplacements entre les villes et les provinces en transports publics et privés, ajoute le rapport.

Le laissez-passer sera également requis pour entrer dans les hôtels et les établissements touristiques, les restaurants, les cafés, les magasins, les gymnases et les bains publics, a-t-il précisé.

La déclaration du gouvernement a également déclaré que le laissez-passer de vaccin sera un document nécessaire pour voyager à l’étranger.

Le Maroc a lancé avec succès une campagne de vaccination le 28 janvier après l’arrivée de la première cargaison de vaccins chinois Sinopharm.

Mardi, le nombre total de personnes entièrement vaccinées contre le COVID-19 au Maroc a atteint 21 088 437, soit plus de 67% de la population cible, a indiqué le ministère marocain de la Santé.

Dans le même temps, le nombre d’infections au COVID-19 au Maroc est passé à 942 779, 499 nouveaux cas ayant été enregistrés au cours des dernières 24 heures, tandis que le nombre total de récupérations a augmenté de 476 à 922 456, a indiqué le ministère.

Le nombre de morts du coronavirus au Maroc a augmenté de cinq à 14 566, a-t-il ajouté.