Cette semaine au Conseil de sécurité des Nations unies

Conseil de Sécurité, ONU, République centrafricaine, RCA, MINUSCA, CIRGL, Grands Lacs, République populaire démocratique de Corée, ONUDC, crime, drogues,

Cette semaine, toutes les réunions du Conseil de sécurité et de ses organes subsidiaires devraient se dérouler en personne.

Lundi (18 octobre), le Conseil de sécurité se réunira pour un briefing ouvert, suivi de consultations privées, sur la République centrafricaine (RCA). Le représentant spécial pour la RCA et chef de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), Mankeur Ndiaye, fera un exposé. Des représentants de l’UA et de l’UE, ainsi qu’un informateur de la société civile, sont également susceptibles d’informer le Conseil.

Le débat trimestriel ouvert sur le « Moyen-Orient, y compris la question palestinienne » aura lieu mardi (19 octobre). Le coordinateur spécial pour le processus de paix au Moyen-Orient, Tor Wennesland, devrait faire un exposé.

Mercredi (20 octobre), le Kenya organisera un débat de niveau ministériel sur la région des Grands Lacs. Le secrétaire d’État kényan aux affaires étrangères, Raychelle Omamo, présidera la réunion. Les intervenants attendus sont l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour la région des Grands Lacs, Huang Xia, le Secrétaire exécutif de la Conférence internationale sur la région des Grands Lacs (CIRGL), João Caholo, et la Sous-Secrétaire générale pour l’Afrique du Département des affaires politiques et de la consolidation de la paix et du Département des opérations de paix (DPPA-DPO), Martha Ama Akyaa Pobee. Un représentant de la société civile peut également faire un exposé. Une déclaration présidentielle est attendue à l’issue de cette réunion.

Mercredi également, la présidente du Comité des sanctions contre la Somalie (751), l’ambassadrice Geraldine Byrne Nason (Irlande), présentera au Conseil son rapport périodique de 120 jours sur les activités du comité.

Les membres du Conseil recevront le briefing semestriel sur le rapport du Secrétaire général sur la mise en œuvre de la résolution 1559 lors de consultations à huis clos mercredi. Adoptée en 2004, cette résolution appelle au retrait des forces étrangères du Liban, au désarmement de toutes les milices et à l’extension du contrôle du gouvernement sur l’ensemble du territoire libanais. La secrétaire générale adjointe aux affaires politiques et à la consolidation de la paix, Rosemary DiCarlo, est la présentatrice prévue.

Jeudi (21 octobre), le Conseil de sécurité tiendra son débat public annuel sur les femmes, la paix et la sécurité. Le Secrétaire général, António Guterres, prononcera le discours d’ouverture. Les intervenants attendus sont la directrice exécutive d’ONU Femmes, Sima Sami Bahous, l’envoyée spéciale de l’Union africaine pour les femmes, la paix et la sécurité, Bineta Diop, et un représentant de la société civile.

Cette semaine, les membres du Conseil devraient poursuivre la négociation d’un projet de résolution sur la protection de l’éducation dans les conflits, à l’initiative du Niger et de la Norvège.

Les membres du Conseil doivent commencer une mission de visite au Sahel à la fin de la semaine.

Au niveau des organes subsidiaires, le Comité des sanctions de la République populaire démocratique de Corée (RPDC) tiendra une réunion d’information ouverte aux États membres le mardi 19 octobre. La présidente du Comité des sanctions contre la RPDC, l’ambassadrice Mona Juul (Norvège), et le coordinateur du panel d’experts du comité sont les intervenants prévus.

Jeudi (21 octobre), le Comité 1373 contre le terrorisme recevra un briefing sur les activités de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (CTED) de la part de la Sous-Secrétaire générale Michèle Coninsx, Directeur exécutif du CTED.

Le Comité des sanctions contre la Somalie (751) se réunira pour des consultations informelles le vendredi 22 octobre, afin d’entendre un exposé sur la mise en œuvre de l’embargo sur l’exportation de charbon de bois de la Somalie par un représentant de l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

Lundi (18 octobre), il y aura une réunion en personne selon la formule Arria sur « l’élévation du niveau de la mer et ses conséquences pour la paix et la sécurité internationales », dont le Viet Nam est le fer de lance.

Security Council Report, 17/10/2021