Mélenchon: La guerre au Mali nous coûte 2 millions par jour

France, Mali, Sahel, Barkhane, Takuba, #France, #Mali, #Sahel, #Barkhane, #Takuba,

Le candidat à la présidentielle française de 2022, Jean-Luc Mélenchon, vient d’interpeller l’actuel président français Emmanuel Macron concernant la guerre au Mali dans laquelle il lui affirme : « à qui a-t-on demandé de faire la guerre du Mali ? Une fois, à l’assemblée nationale, et depuis huit ans, nous y sommes sans en avoir discuté une seule journée, ni voté une seule fois ».

Mélenchon continue son allocution en révélant la somme astronomique que coute la guerre au Mali à la France : « cela nous coute deux millions d’Euros par jour, c’est la guerre la plus chère que la France ait menée depuis la guerre d’Algérie. Il y en a pour cinq milliards d’Euros que nous avons distribués aux ‘gens’ qui sont là-bas et qui auraient davantage pacifié la population que les bombardements auraient pu faire », a-t-il assené.

Le candidat à la présidentielle estime que la France n’aurait pas perdu non plus tant des siens, ‘sans compter les victimes civiles qu’on ne compte jamais’ et ceci ‘parce qu’on ne vous a jamais demandé votre avis’, a-t-il continué en s’adressant aux français.

Passant à un autre sujet, il lança : « non, la Russie n’est pas un ennemi, la Chine n’est pas un ennemi, la France n’a pas d’ennemis dans le monde, elle a des intérêts, elle a des principes, mais je refuse qu’on s’embarque dans une guerre sans fin. Mais nous sommes ridicules comme nous l’avons montré en Australie où nous apprêtions à armer M. Scott Morrison et les autres dirigeants de l’Australie qui, comme des cyniques, des menteurs et des truqueurs qu’ils sont, pauvres caniches de l’empire nord-américain et qui, au dernier moment, se sont dédit et ont ridiculisé la France ».

Jean-Luc Mélenchon n’a pas été tendre avec le président Macron sur aucun des sujets qu’il a abordés à travers la vidéo de son intervention qu’il a mise en ligne à travers son compte Twitter.

Il revient ensuite pour déclare que : « c’est tant mieux parce que nous ne nous sommes pas embarqués dans l’alliance des pays qui se sont ligués contre la Chine parce que la France est une nation pacifique. De ce fait, nous devrions nous poser la question : dans quelles conditions le Mali devrait appartenir aux maliens, et nous partirons le jour où on nous dira de nous en aller, et nous souhaiterons bonne chance au peuple malien qui est notre peuple ami et qui choisira comme il l’entend ce qu’il fera de lui-même ».

Mélenchon continua sa diatribe contre l’intervention française au Mali « un jour on intervient, un autre on insulte le premier ministre du Mali, un jour on s’en va faire des gesticulations mémorielles, le lendemain on insulte le peuple Algérien, quel est cet embrouillamini qui fait qu’on ne sait plus qui est la France », et de lancer : « je vous demanderais de consentir à sortir de l’OTAN dans lequel nous n’avons rien à faire ».

Ainsi, la France fera-t-elle le grand virage politique si Mélenchon est élu? 2022 n’est pas très loin !

Tahar Mansour

La Patrie News, 17/10/2021