Affaire Radi: Amsterdam nie l’accusation d’espionnage

Maroc, Pays Bas, Omar Radi, espionnage, #Maroc, #PaysBas, #Omar_Radi, #Espionnage,

Le Cabinet dément qu’un journaliste marocain ait espionné pour l’ambassade des Pays-Bas à Rabat. Le journaliste en question a été condamné à six ans de prison au Maroc, en partie sur la base de ces accusations, mais le ministre sortant Knapen rejette cette accusation dans une lettre adressée au Parlement.

Knapen écrit que les Affaires étrangères ont demandé des éclaircissements à l’ambassadeur du Maroc à La Haye. Le ministère a souligné que les ambassades sont libres d’entretenir des contacts avec les journalistes et que cela fait partie des activités normales d’une ambassade.

Elle concerne le journaliste Omar Radi. Des parlementaires ont déjà attiré l’attention sur sa situation à plusieurs reprises. Il a été arrêté l’été dernier pour suspicion d’espionnage, entre autres. En juillet de cette année, il a été condamné.

Jugement non public

Knapen écrit que le Cabinet a suivi les développements du procès de Radi « d’aussi près que possible », mais que cela n’a pas été facile car l’acte d’accusation et le verdict n’ont pas été rendus publics. Selon le ministre, les Pays-Bas ont effectué plusieurs démarches auprès des autorités marocaines.

La semaine dernière, le ministère des Affaires étrangères a vu de manière informelle une traduction d’une partie du verdict. Il en ressort que Radi a été condamné pour plusieurs chefs d’accusation, dont celui d’espionnage pour l’ambassade des Pays-Bas.

Radi en appel

Selon M. Knapen, les autorités marocaines ont déclaré qu’elles attachaient une grande importance aux bonnes relations avec les Pays-Bas. Mais ils ne veulent pas interférer dans le processus judiciaire.

L’affaire est toujours en cours de jugement, car Radi a fait appel. « Il appartient maintenant au juge marocain de traiter cet appel et les Pays-Bas continueront à suivre l’affaire de près », a déclaré le ministre à la Chambre. Les relations entre les Pays-Bas et le Maroc sont difficiles depuis un certain temps déjà.

NOS, 14/10/2021