Alger exige de Paris le « respect total de l’Etat algérien »

France, Algérie, Emmanuel Macron, Mémoire, colonisation, #Algérie, #Mémoire, #Colonisation, #Macron,

Un éventuel retour de l’ambassadeur d’Algérie en France, rappelé au début du mois à Alger après des propos critiques du président Emmanuel Macron, est « conditionné au respect total de l’Etat algérien » par Paris, a déclaré dimanche le président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Le retour de l’ambassadeur d’Algérie en France « est conditionné au respect de l’Algérie, le respect total de l’Etat algérien. On oublie qu’elle a été un jour une colonie française […] L’Histoire ne doit pas être falsifiée », a déclaré Abdelmadjid Tebboune à des médias algériens, dans sa première déclaration publique en réaction aux propos du président français.

DARMANIN ACCUSÉ DE « MENSONGE » PAR ALGER SUR LE NOMBRE D’IMMIGRÉS CLANDESTINS

« Darmanin a bâti un gros mensonge » accuse le président algérien

Après avoir demandé à son ambassadeur de rentrer et interdit le survol par les avions militaires français de son espace aérien, l’Algérie répond à la France par la voix de son président, Abdelmadjid Tebboune.

« Il n’y a jamais eu 7.000 (Algériens à expulser). La France a évoqué avec nous plus de 94 (Algériens). Jamais il n’y en a eu 7.000 », a-t-il déclaré à plusieurs médias algériens.