« L’intelligence artificielle a aidé l’agriculture marocaine »

Maroc, agriculture, intelligence artificielle, #Maroc, #Agriculture, #Intelligence_artificielle,

Le représentant permanent du Maroc auprès des Nations Unies, l’ambassadeur Omar Hilale, a souligné le rôle important que joue l’IA pour aider à produire plus de nourriture avec moins d’eau et d’énergie. « Aujourd’hui, ces sciences et technologies contribuent à augmenter la production des petits et moyens agriculteurs « , a déclaré Hilale lors d’une réunion de haut niveau. Le Plan Vert du Maroc a atteint un objectif de renforcement de l’irrigation localisée, l’une des trois composantes majeures de sa Stratégie d’irrigation.

Il a ajouté que le plan a fait de l’agriculture le principal moteur de l’économie marocaine, créant des opportunités d’emploi et réduisant la pauvreté. « L’objectif stratégique du Maroc dans le domaine agricole a été de garantir l’autosuffisance alimentaire nationale et l’ouverture de la possibilité d’ exporter des produits agricoles de qualité », a déclaré l’ambassadeur.

Il a également souligné que l’amélioration de l’efficacité et de l’utilisation de l’apport du sol repose sur une nouvelle technologie d’engrais basée sur l’intelligence artificielle. « L’irrigation joue un rôle économique et social essentiel dans les zones de stress hydrique, contribuant à stimuler la productivité agricole et les revenus ruraux. Le Maroc, selon Hilale, a investi de l’argent pour fournir les bons nutriments au sol », a ajouté Hilale.

La réunion, co-organisée par les missions permanentes du Maroc et du Nigéria auprès de l’ONU, a souligné la nécessité d’une coopération dans des secteurs tels que l’agriculture durable, les technologies de l’information, le changement climatique, la gestion de l’eau et les énergies renouvelables.

African farming, 06/10/2021