Extrême droite pour droite extrême, autant prendre l’originale, pas la copie!

Algérie, France, Eric Zemmour, Emmanuel Macron, extrême droite, #Algérie, #Macron, #Zemmour, Marine Le Pen,

– Dis ! Marine Le Pen, elle se situe où ?
– À l’extrême droite !
– Et Zemmour ?
– Il est à la droite de Marine. Mais tout de même encore un peu à gauche de… Macron !
– ???

Bon ! Je note ! Il n’y a jamais eu de sous-marin israélien dans nos eaux territoriales et nos forces navales n’ont jamais pourchassé un sous-marin israélien. Logique, puisque le communiqué du MDN est clair comme une signature sonar au large de Mers-el-Kébir : il n’y a jamais eu de sous-marin de Tonton David dans nos 18 mètres. En revanche, il y a eu un tir de missile français. Ah ! Si ! J’ai un témoin ! Éric ! Éric Zemmour.

Encore sous le coup d’un fou rire, « Zitouna » de l’extrême droite française n’en revient toujours pas devant cette contrefaçon éhontée dont s’est rendu coupable Manu. Copier l’extrême droite ! Et quelle piètre copie, mes amis ! Un « Duplicate » qui ferait bondir aux faux-plafonds les maîtres de la contrefaçon à Shenzhen, en Chine. D’ailleurs, depuis quelques heures, se pose aux Français une question cruciale. Une question d’éthique : doit-on avoir recours à la contrefaçon grossière de l’extrême droite sous prétexte que le contrefacteur est Président-trader en poste au CAC-40 ? Ah, ben oui ! Opter pour l’extrême droite, autant le faire et voter pour la vraie, par pour la copie, hein ? Pour prendre un exemple tout bête, quand t’as envie d’une bière, une vraie, tu ne vas tout de même pas tremper tes lèvres dans la mousse fade d’une Tourtel sans alcool, n’est-ce pas ? Même chose pour la contrefaçon. Extrême droite pour droite extrême, autant y aller franco et signer pour Marine. Ou pour Éric, vu le rétrécissement des écarts. Une bonne extrême droite avec le poinçon dessus, bien en évidence pour certifier que l’on n’a pas affaire à une copie. Et surtout l’assurance que la gestion des affaires de la cité française, si elle se fascise, revient malgré tout à un adulte. Pas à un gosse gâté-pourri par les bonus, les cadeaux de ses amis de la Défense et soudain apeuré à la perspective terrible de se voir privé de son mandat-jouet ! Je fume du thé et je reste éveillé, le cauchemar continue.

par Hakim Laâlam