En Algérie, Philip Morris veut développer des alternatives à la cigarette

Algérie, cigarettes, Philip Morris, #Algérie, #PhilipMorris, #Cigarettes, tabac,

La firme américaine de production de tabac, Philip Morris International, souhaite offrir aux Algériens des produits sans fumée. Le Libanais, Christian Akiki, vient d’être nommé directeur général en Algérie de la firme Philip Morris. « Il aura pour mission de poursuivre la stratégie de l’entreprise, mais surtout d’implémenter la vision de PMI prônant un avenir sans fumée », précise dans un communiqué de la firme sise à New York.

Depuis 2008, Philip Morris a investi un montant de 8,1 milliards de dollars pour développer ses produits sans fumée. En 2021, PMI a acquis Vectura, une entreprise britannique qui fabrique du matériel médical pour les traitements respiratoires et Fertin Pharma, une société danoise spécialisée dans les produits de substitution au tabac.

« Notre objectif est d’offrir aux fumeurs adultes, qui ne veulent pas arrêter de fumer, des alternatives à risque réduit et sans combustion qui représentent un meilleur choix que de continuer de fumer. Nous espérons que l’Algérie sera parmi les premiers pays Africains à introduire ces alternatives », a déclaré Christian Akiki, cité dans le communiqué.

Philip Morris relèvera-t-il son défi « un avenir sans fumée » ?

Diplômé d’Harvard Business School, Christian Akiki a débuté en 2006 sa carrière au sein de PMI en s’occupant du merchandising au Liban avant d’intégrer l’équipe de la planification commerciale pour le Moyen-Orient à Dubaï. En charge du marché au Bahreïn pendant une année, il a été désigné au poste de responsable de marques pour le Moyen Orient, l’Europe de l’Est, l’Afrique et en Suisse. À partir de 2015, il a été chargé de la direction de la stratégie en Afrique du Sud avant d’être nommé à la tête du département digital en Russie.

« En 2018, Christian Akiki a été désigné à la tête des équipes en charge du développement de la commercialisation des produits à risque réduit et sans combustion de PMI à l’échelle mondiale, jouant ainsi un rôle crucial dans la transformation de l’entreprise », souligne PMI qui plaide pour « un avenir sans fumée ».

« Grâce à des capacités pluridisciplinaires dans le développement de produits, des installations de pointe et des preuves scientifiques, PMI vise à s’assurer que ses produits sans fumée répondent aux préférences des consommateurs adultes et aux exigences réglementaires rigoureuses. Le portfolio de produits sans fumée de PMI comprend des produits qui ne brûlent pas et des produits à vapeur contenant de la nicotine », est-il indiqué dans le communiqué.

L’Algérie parmi les plus gros consommateurs du tabac en Afrique

Pour rappel, PMI, propriétaire de la marque Marlboro, est un groupe international engagé dans la fabrication et la vente de cigarettes, ainsi que de produits sans fumée, de dispositifs électroniques et d’accessoires associés, et d’autres produits contenant de la nicotine sur des marchés « en dehors des États-Unis ».

La Tunisie, la Libye, l’Egypte, l’Algérie, le Maroc, le Gabon et l’Afrique du Sud sont les plus gros consommateurs de tabac en Afrique.

Dans la région arabe, le Liban, la Jordanie, la Tunisie, le Koweït, l’Arabie Saoudite, l’Irak et la Libye sont les pays où le tabac est le plus consommé.

APS