Lutte antiterroriste au Sahel: L’UA adopte les propositions de l’Algérie

Algérie, Sahel, lutte antiterroriste, Union Africaine, #Algérie,

ADDIS-ABEBA- Le Conseil de paix et de sécurité (CPS) de l’Union africaine (UA) a adopté, lors de sa réunion ministérielle du 30 septembre 2021, les propositions de l’Algérie visant à renforcer la lutte antiterroriste dans la région sahélo-saharienne par l’activation des différents mécanismes mis en place à cet effet au niveau de l’organisation continentale.

Dans un communiqué sanctionnant les travaux de la réunion ministérielle, le CPS a appelé à l’activation du Fonds africain spécial pour la lutte anti-terroriste et la création d’une liste africaine des personnes, des groupes et des entités impliqués dans des activités terroristes, dont les combattants étrangers et les terroristes, ainsi qu’à l’activation du mandat d’arrêt africain.

Au début du mois dernier, l’Algérie a présenté une série de propositions dans le cadre de l’exercice de son mandat de Coordonnateur de l’UA sur la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent en Afrique, au sein du message adressé par le président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune à Félix Tshisekedi, président de la République du Congo démocratique et président en exercice de l’UA.

Adoptées dans leur ensemble par le CPS de l’UA, ces propositions visent à stimuler l’action des institutions africaines et renforcer les mécanismes mis en place par l’UA face à la recrudescence du danger terroriste en Afrique notamment dans la région sahélo-saharienne.

APS