« Il est du droit de l’Algérie d’avoir une armée forte »

Algérie, armée, Saïd Changriha, #Algérie,

Le Général de Corps d’Armée Saïd Chanegriha, chef d’Etat-Major de l’Armée nationale populaire (ANP), a affirmé, ce jeudi à Oran, qu’il est du droit de l’Algérie nouvelle d’avoir une « armée forte », capable de jouer son rôle en tant que « puissance régionale », en lui assurant une « supériorité stratégique » dans la région, indique un communiqué du ministère de la Défense nationale (MDN).

« C’est dans cette optique, qu’il est du droit de l’Algérie nouvelle d’avoir une armée forte, développée et professionnelle, capable de jouer pleinement son rôle indéniable en tant que puissance régionale, crainte de ses ennemis, lui assurant en permanence une supériorité stratégique dans la région, une armée capable, en tout temps et en toute circonstance, de préserver l’héritage des valeureux martyrs », a souligné le Général de Corps d’Armée dans une allocution prononcée à la Base navale principale de Mers-El-Kebir au 3ème jour de sa visite en 2ème Région militaire.

« C’est dans ce but que l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale, s’attelle sans relâche, nuit et jour, et tout au long de l’année, au développement de nos capacités défensives pour faire face aux nouveaux défis, et préserver les intérêts vitaux de la Nation, conformément aux orientations de Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, et de la part duquel nos Forces armées bénéficient d’un grand soutien et d’une attention continue et veille personnellement à réunir les conditions leur permettant de se mettre au diapason des nouveaux développements et avancées que connait le monde d’aujourd’hui », a ajouté le Général de Corps d’Armée.

«Consolidation de notre présence dans le Bassin méditerranéen»

A ce titre, a-t-il relevé, « notre flotte maritime a réussi à disposer de tous les facteurs de force et de modernité et à maitriser les technologies développées et modernes, devenant ainsi un exemple à suivre, en termes de professionnalisme », soulignant que « ceci a permis la maitrise totale et l’exploitation exemplaire de cette arme navale stratégique et bien d’autres moyens et équipements de pointe qui, tel que vous le savez, revêtent une importance capitale et certaine dans le renforcement des Forces navales et dans la consolidation de notre présence dans le Bassin méditerranéen ».

A l’occasion sa visite en 2ème Région militaire le Général de Corps d’Armée a « supervisé la 2ème phase de l’exercice naval combiné +RADAA 2021+ qui consiste en des tirs de missiles et de torpilles sur une cible terrestre, exécutés par l’équipage du sous-marin +Djurdjura+ relevant de nos Forces navales ».

Depuis le Bâtiment de commandement et de déploiement des Forces, le Général de Corps d’Armée, accompagné du Général-Major Djamel Hadj Laroussi, Commandant de la 2ème Région militaire, et du Général-Major Mahfoud Benmedah, Commandant des Forces navales, « a suivi le déroulement des tirs où l’objectif a été atteint avec précision et détruit complètement ».

«Développement des capacités opérationnelles et de combat de notre Corps de bataille»

A la Base Navale Principale Mers-El-Kbir, le Général de Corps d’Armée a rencontré les cadres et les personnels de la Façade Maritime Ouest et a prononcé une allocution d’orientation, diffusée à toutes les unités navales par visioconférence, à travers laquelle il a affirmé que « le développement des capacités opérationnelles et de combat de notre Corps de bataille est l’objectif principal fixé par le Haut commandement qui œuvre à sa concrétisation, à travers de tels exercices d’évaluation ».

« J’ai affirmé plusieurs fois, et à maintes occasions, que le développement de nos capacités opérationnelles et de combat de notre Corps de bataille et le rehaussement de l’ensemble des composantes de nos Forces armées, est l’objectif principal fixé par l’ANP et nous travaillons à sa mise en œuvre sur le terrain, à travers tous ces efforts inlassables, fournis avec persévérance et détermination, afin de permettre aux personnels de l’ANP de mener, avec sérieux et rigueur, leurs nobles missions constitutionnelles, qui consistent en la protection de nos vastes frontières nationales, nos espaces maritime et aérien et la préservation de notre souveraineté et de notre unité territoriale et populaire », a-t-il souligné.

A l’issue de cette rencontre, « le Général de Corps d’Armée a donné la parole aux cadres et aux personnels des Forces navales qui ont exprimé leur entière disponibilité à relever tous les défis et les enjeux, pour défendre la sécurité et la stabilité de notre pays et préserver la souveraineté nationale », conclut le communiqué.

Horizons, 30/09/2021