Algérie: Le courage des conventions

Algérie, Maroc, Sahara Occidental, Palestine, Israël, #Algérie, #Maroc,

Valeurs, convictions, principes, constantes. Ce sont là entre autres, les lignes directrices de la politique extérieure de l’Algérie. Des principes et des positions qui n’ont jamais changé depuis l’indépendance du pays et qui sont puisés de la guerre de Libération nationale.

L’Algérie sur ce point n’a jamais changé et a tout le temps maintenu ce cap, et ce malgré toutes les pressions et les menaces que l’on a exercées et qu’on continue d’exercer sur elle.

Contribuer à la paix, ne pas s’ingérer dans les affaires internes des pays et soutenir les causes justes, sont autant de convictions et de positions rappelées par le ministre des affaires étrangères Ramtane Lamamra, à commencer par le dossier libyen où il a dans son allocution à la réunion ministérielle de concertation entre la Troïka du Sommet arabe et le Conseil de sécurité, où ont été traités les crises de la région arabe, martelé «l’Algérie a veillé à adhérer aux multiples démarches régionales et internationales visant à traiter les principales causes des conflits, et à instaurer la stabilité dans son environnement régional et international, en faisant prévaloir les valeurs de dialogue et en proposant des solutions pacifiques aux questions et conflits internes.

Cette conviction ancrée s’est matérialisée en Libye, en témoigne le soutien du processus de dialogue inter-libyen mené sous l’égide de l’ONU et l’initiative de création, de concert avec ces frères, du mécanisme des pays voisins de la Libye qui avait tenu sa dernière réunion à Alger.»

L’autre position courageuse et assumée par l’Algérie, contrairement au volte face des traîtres arabes à commencer par le voisin de l’ouest le Maroc, qui s’enhardit de son nouveau allié sioniste, c’est le soutien aux causes justes à commencer par le soutien à la cause palestinienne, qui est au centre de tout processus de paix dans la région comme rappelé par Lamamra qui a déclaré à New-York que l’Algérie «ne voit de moyens pour réaliser la paix et la sécurité dans notre région qu’à travers l’obtention du peuple palestinien de ses droits légitimes pour l’établissement de son Etat indépendant avec Al-Qods comme capitale».

Les mêmes positions et les mêmes convictions sont soutenues par notre pays dans les dossiers syrien ou yéménite, et la défense de la cause sahraouie.

Des constantes qui nécessitent beaucoup de courage en ces temps de renoncements et de lâcheté, et qui ne nous font pas que des amis dans le monde à commencer par les plus puissants. Mais qui nous valent leur respect, contrairement aux larbins qui s’attaquent à nous et qui n’ont plus aucune estime, ni de leur peuple ni de leurs nouveaux maîtres.

Par Abdelmadjid Blidi

Ouest Tribune, 25/09/2021