L’Algérie coupe l’électricité à certaines villes marocaines

Maroc, Algérie, électricité, gazoduc, #Maroc, #Algérie,

Dans le cadre des sanctions prises ou en cours d’exécution, l’Algérie a décidé d’interrompre la fourniture d’électricité aux villes frontalières.

Selon plusieurs sources, les villes d’Oujda, Ahfir et Berkane se trouvent, depuis dimanche sans électrcité.

Sonelgaz, la société algérienne qui fournissait l’électricité à ces trois villes frontalières marocaines a justifié cette coupure par une panne technique.

Pour rappel, le Maroc et l’Algérie ont signé en 2009 un accord pour s’approvisionner mutuellement en électricité, notamment les zones situées de part et d’autre de la frontière.

Selon des médias marocains, l’algérie approvisionne aussi les centrales au gaz naturel à cycle combiné de Aï, Ben Lathar (au nord ouest de la ville qui est au sud d’Oujda) et de Tahaddart (au nord du village de Tahaddart qui se trouve au sud de Tanger). Ces centrales sont menacées par la cessation du passage du gaz algérien le 31 octobre 2021.

Aux coupures d’électricité, l’Algérie vient d’ajouter la fermeture de l’espace aérien entre les deux payx. Ainsi la tension monte d’un cran depuis la décision d’Alger de rompre les relations avec le Maroc.