Algérie: Said Bouteflika a refusé d’assister aux funérailles de son frère

FILE - In this Thursday, May 4, 2017 file photo, Said Bouteflika, the brother of Algerian President Abdelaziz Bouteflika, takes ballots before voting in Algiers. A military appeal court in Algeria on Saturday has cleared the brother of the country's longtime former leader, two ex-intelligence chiefs and the leader of a leftist political party who had all been accused of plotting against the state. (AP Photo/Sidali Djarboub, File)

Algérie, Saïd Bouteflika, Abdelaziz Bouteflika, #Algérie,

DIA-19 septembre 2021: Said Bouteflika, actuellement incarcéré pour des affaires de corruption, a refusé d’assister à l’enterrement de son frère, l’ancien président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Il a toutefois été autorisé de se rendre au domicile mortuaire pour assister à la veillée funèbre.

Il est resté une heure avec les membres de sa famille avant de retourner en prison.

Said Bouteflika a refusé d’assister à l’enterrement pour probablement éviter de rencontrer ou de croiser d’anciens hauts responsables qui travaillaient sous l’autorité de son frère.

Il a également voulu éviter ce qui était arrivé à Ahmed Ouyahia, lequel avait assisté à l’enterrement de son frère avec les menottes à la main.

Autant de raisons qui ont certainement dissuadé Said Bouteflika à se rendre au cimetière d’El Alia.

Amir Hani

Dernières Infor d’Algérie, 19/09/2021