La France rappelle ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie

France, Australie, Etats-Unis, #France, sousmarins,

La France rappelle ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour protester contre l’accord sur les sous-marins

La France a rappelé ses ambassadeurs aux États-Unis et en Australie pour protester contre l’exclusion d’un contrat de plusieurs milliards de dollars portant sur des sous-marins.

Le ministre français des affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a annoncé ce geste diplomatique vendredi soir, en précisant qu’il s’agissait d’une demande du président français Emmanuel Macron. Ce serait la première fois que la France rappelle son envoyé américain.

Les relations diplomatiques entre les États-Unis et la France, alliés de longue date, sont en lambeaux après l’annonce, en début de semaine, du retrait de l’Australie d’un contrat de fourniture de sous-marins de défense par la France.

Le président américain Joe Biden a annoncé mercredi un nouveau pacte entre les États-Unis, le Royaume-Uni et l’Australie, qui comprend un accord à long terme pour la construction de sous-marins à propulsion nucléaire pour l’Australie – un accord que M. Le Drian a qualifié de “coup de poignard dans le dos” pour la France.

Expliquant la décision de la France concernant le rappel de son ambassadeur Philippe Etienne aux Etats-Unis, M. Le Drian a évoqué “l’exceptionnelle gravité des annonces”. Il a également indiqué que la France allait rappeler son ambassadeur à Canberra, Jean-Pierre Thebault.

La France a déclaré qu’elle n’avait pas été suffisamment prévenue de l’annulation du contrat de 90 milliards de dollars sur les sous-marins, ce que M. Le Drian a qualifié de “comportement inacceptable”.

Cependant, le Premier ministre australien Scott Morrison a affirmé avoir averti M. Macron en juin que le contrat risquait de s’effondrer en raison de retards et de problèmes budgétaires.

L’âpreté du conflit diplomatique a connu une escalade spectaculaire depuis l’annonce du pacte, la France ayant annulé un gala à son ambassade de Washington qui était prévu pour célébrer la relation franco-américaine.

Dans des commentaires apparemment destinés à apaiser les tensions, le secrétaire d’État américain Antony Blinken a déclaré jeudi : “Nous coopérons de manière incroyablement étroite avec la France sur de nombreuses priorités communes dans la région indo-pacifique mais aussi dans le monde entier. Nous allons continuer à le faire. Nous accordons une valeur fondamentale à cette relation, à ce partenariat.”

“La France en particulier est un partenaire essentiel sur ce sujet, et sur tant d’autres questions”, a-t-il ajouté.

L’Australie a déclaré qu’elle regrettait la décision de la France de rappeler son ambassadeur. “Nous notons avec regret la décision de la France de rappeler son ambassadeur en Australie”, a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères dans un communiqué. “L’Australie attache une grande importance à sa relation avec la France […]. Nous sommes impatients de nous engager à nouveau avec la France sur nos nombreuses questions d’intérêt commun, fondées sur des valeurs partagées.”

Independent, 18/09/2021