La Franc-maçonnerie, pouvoir politique au Maroc

Maroc, Makhzen, Franc-maçonnerie, #Maroc,

A l’approche des élections législatives marocaines le 08 septembre 2021 on va assister à une bataille entre frères : D’une part les frères musulmans ( utilisés comme faire-valoir du système) et d’autre part les frères maçons ( le vrai pouvoir politique)

Ces frères maçons sont la source du double discours érigé comme subterfuge diplomatique au Maroc. L’essor des loges maçonniques a pris de l’ampleur depuis une dizaine d’années certainement sous l’influence de juifs marocains comme Azoulay , conseiller du roi, lui même frère franc-maçon.

Il y a aujourd’hui, trois loges qui ont pignon sur rue :

-la Grande Loge du royaume du Maroc (GLRM, indépendante),

-la Grande Loge du Maroc (GLM)

-et la Grande Loge régulière du royaume du Maroc (GLRRM).

Beaucoup de haut-fonctionnaires ou Ministres marocains comptent parmi leurs adhérents.

L’actuel ambassadeur marocain à l’ONU Omar Hilale est affilié à la grande loge du Maroc.

Les francs-maçons sont en réalité les grands maîtres de la scène politique marocaine , tirant dans l’ombre les ficelles et mettant en œuvre leurs « agendas secrets » . La reconnaissance d’Israël a fait partie d’une leurs actions manipulatrices du peuple marocain profondément pro-palestinien et anti sioniste .

La franc maçonnerie marocaine a d’énormes liens avec le Grand Orient de France où nombre d‘entre eux y sont affiliés.

De plus en plus d‘initiés sont recrutés même au sein de certains industriels marocains sous prétexte d’améliorer par le réseau des frères dans le Monde le développement économique du Maroc.

Les loges maçonniques sont uniquement interdites en Tunisie et en Algérie et pas au Maroc.

Algérie54, 05/09/2021