Maroc: En essayant d’arriver à Ceuta, un jeune meurt noyé

Maroc, Espagne, Ceuta, immigration, Sahara Occidental,

Un jeune marocain meurt en essayant de nager jusqu’à l’enclave espagnole de Ceuta

Un jeune Marocain s’est noyé en tentant de nager jusqu’à Ceuta, l’une des deux enclaves espagnoles situées dans le nord du Maroc qui font face à une forte pression migratoire, a rapporté vendredi la Garde civile.

Le corps de ce « jeune homme », dont l’âge n’a pas été déterminé mais « qui semble être un adulte », a été retrouvé jeudi vers 19H15 GMT près de la plage de Tarajal, en compagnie d’un autre émigré marocain qui a pu être sauvé, a expliqué la garde civile à l’AFP.

Ceuta est à seulement 200 mètres de la plage côté marocain et les migrants tentent régulièrement de traverser en mer.

Une autopsie déterminera l’âge du défunt, a ajouté la Garde civile.

Ceuta et Melilla, l’autre enclave espagnole sur la côte méditerranéenne du Maroc, constituent les seules frontières terrestres de l’Union européenne avec l’Afrique et sont donc soumises à une forte pression migratoire depuis des années.

Mi-mai, Ceuta a été submergée par l’afflux de plus de 10.000 immigrés, dont de nombreux très jeunes Marocains, qui ont profité de l’absence de contrôle policier côté marocain et y ont arrivé à nage et dans des bateaux pneumatiques.

La grande majorité d’entre eux ont été renvoyés au Maroc peu de temps après, mais quelque 2 500 immigrés, dont un millier de mineurs, restent à Ceuta.

Ces événements se sont produits dans un contexte de crise diplomatique entre l’Espagne et le Maroc, après la décision de Madrid d’héberger le chef des indépendantistes sahraouis, Brahim Ghali, dans un hôpital, face à Rabat, qui revendique la souveraineté sur le Sahara occidental, une ancienne colonie espagnole.

Swissinfo, 03/09/2021