L’Algérie rompt ses relations diplomatiques avec le Maroc

Algérie, Maroc, Sahara Occidental, MAK, Kabylie, Espionnage, #Algérie, #Maroc,

Alger, 24 août (EFE) – Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé aujourd’hui la décision de son pays de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc, son voisin et rival pour l’influence en Afrique du Nord.

Lors d’une conférence de presse, le ministre des Affaires étrangères a expliqué que la décision a été prise par le Président de la République, Abdelmedjid Tebboune, après avoir entendu les recommandations du Haut Conseil de Sécurité, et en réponse à ce qu’il a appelé les actes hostiles du Maroc, notamment son soutien à ce que son ambassadeur à l’ONU a appelé le droit à l’autodétermination des « braves gens de Kabylie », une région à majorité berbère du nord de l’Algérie.

À cet argument, il a ajouté la décision du Maroc d’établir des relations diplomatiques avec l’État d’Israël en échange de la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur les territoires qu’il occupe depuis 1975 au Sahara occidental et les récentes déclarations du ministre israélien des affaires étrangères, Yair Lapid, lors de sa visite officielle historique au Maroc le 11 août.

Dans sa déclaration, M. Lamamra a également fait allusion au soutien de Rabat à deux organisations d’opposition bien connues, classées comme terroristes par les autorités algériennes, ainsi qu’à l’implication présumée des services secrets marocains dans le programme d’espionnage Pegasus, un virus de technologie israélienne qui a été introduit dans les téléphones de journalistes, de militants et de décideurs du monde entier.

Et il a dénoncé les infractions passées, telles que « la profanation du drapeau national au consulat de Casablanca en 2013 » et la paralysie du processus de dialogue engagé il y a 30 ans pour résoudre le conflit du Sahara occidental par un référendum d’autodétermination parrainé par l’ONU, une situation dont il rend responsable « le Maroc et ses politiques expansionnistes au Maghreb ».

« L’Algérie rejette la logique du fait accompli. Pour toutes ces raisons, l’Algérie a décidé de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc à partir d’aujourd’hui », a-t-il ajouté. EFE

Swissinfo, 24/08/2021

1 Trackback / Pingback

  1. UA: Rupture Algérie-Maroc, la nouvelle donne

Comments are closed.