Bonne nouvelle : Vers plus de vols d’Air Algérie ?

Algérie, Air Algérie, vols,

Bonne nouvelle pour la diaspora algérienne. Vers plus de vols d’Air Algérie ?

2020 aura été une véritable année blanche par excellence pour le secteur du tourisme en Algérie et particulièrement pour les voyages . La crise sanitaire qui sévit depuis un certain décembre 2019, la fermeture des frontières et le gel des transports ont été catastrophiques pour les compagnies de transports aérien et Air Algérie spécifiquement.

Depuis l’annonce par le gouvernement de la réouverture progressive des frontières et la reprise des vols, la diaspora nationale établie à l’étranger ne cessait d’appeler à haute voix à travers les réseaux sociaux à une augmentation du nombre de dessertes de et vers leur pays d’origine durant cette saison estivale et de tourisme exceptionnelle.

La compagnie aérienne nationale a été l’un des partenaires du secteur à avoir été la plus affectée par les conséquences terribles de la crise pandémique et ses corollaires la réduction du nombre d’employés de cette entreprise et de ses chiffres d’affaires annuels. Le gouvernement aurait donc décidé de répondre par « oui » à l’appel de la diaspora algérienne.

Le président Tebboune a annoncé une reprise partielle des vols internationaux à partir du 1er juin dernier. Air Algérie avait aussitôt mis en ligne son calendrier des vols et les prix des billets, protocole sanitaire durci avec test- PCR anti covid obligatoire pour les voyageurs compris.

Ces mesures n’ont pas été cependant sans mauvais goût pour une certaine diaspora qui n’avait pas les capacités financières de palier aux charges inhérentes au séjour de confinement à domicile, aux tests antigéniques « excessifs » exigés par certains pays étrangers aux voyageurs algériens désireux de regagner le territoire national, ainsi qu’aux tarifications des billets pratiquées par certaines agences de voyages à l’étranger. Mais à toute chose « malheur » est bon dit-on.

Bonne nouvelle en effet pour les Algériens et plus particulièrement la diaspora algérienne établie dans différents pays étrangers. Selon plusieurs journaux électroniques, les autorités du pays envisagent d’augmenter le nombre de vols de et vers diverses destinations dans les tous prochains jours. Les émigrés de France encore en stand-by en raison du nombre insuffisant des vols programmés vers l’Algérie et le problème lié aux remboursements des billets vols « annulés » à cause du Covid, a toujours l’air de persister.

Le député de l’émigration, Tawfiq Khedim, a fait état de la décision du gouvernement de revoir certaines dispositions relatives aux modalités de facilitations des voyages de et vers l’Algérie en faveur de la communauté algérienne résidente dans plusieurs pays étrangers.

C’est en effet une initiative louable qu’aurait prise le président algérien pour répondre favorablement aux préoccupations soulevées sans cesse par nos émigrés depuis la réouverture des liaisons aériennes. Dans une déclaration publiée le jeudi 19 août sur sa page Facebook, ce dernier a affirmé qu’il tient cette information du conseiller du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane.

Le même parlementaire a fait état, dans son communiqué, d’une réunion qui s’est tenue jeudi au niveau du consulat général de l’Algérie à Marseille. Plusieurs personnalités ont pris part à cette rencontre. Il cite entre autres, le consul d’Algérie à Nice et des représentants de la société civile et élus locaux algériens et français.

Etait présent également à cette réunion, le conseiller du président de la République chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l’étranger Nazih Berramdane. Plusieurs points relatifs à la communauté algérienne établie en France ont été abordés lors de cette rencontre, indique le même député.

L’amélioration de la qualité du service au niveau des consulats et la prise en charge effective des différentes doléances des ressortissants algériens font partie de ces points abordés. Les présents ont également évoqué le sujet crucial lié au prix des billets d’avion ainsi que celui du nombre des vols, jugé faut-il le signaler, insuffisant par les Algériens.

Selon le même député, le conseiller du président de la République chargé de la communauté nationale à l’étranger, Nazih Berramdane, lui a assuré lors de ce rendez-vous, que les hautes autorités de l’Etat projettent de procéder au rajout de quelques vols pour différents aéroports algériens, sans toutefois avancer une date précise, souligne le parlementaire.

Voilà donc une nouvelle qui ne pourra que réjouir la diaspora algérienne, cela en attendant le concret.

Le Carrefour d’Algérie, 24/08/2021