L’Afrique qui meurt!

Afrique, Algérie, coronavirus, covid 19, #Algérie, #Afrique, pandémie, vaccin,

Cette guerre sans visage contre ce maudit virus où les riches résistent face à la mort alors que l’Afrique et les pauvres font face à la faucheuse.

L’Occident regarde l’Afrique sombrer. En une semaine, plus de 6.400 patients africains n’ont pas survécu, la plupart étaient originaires d’Afrique du Sud et de Tunisie.

Selon l’OMS, le continent est toujours confronté au pic de la troisième vague. Entre le 26 juillet et le 1er août, le nombre total de nouveaux cas a augmenté de 19 % pour atteindre plus de 278.000 personnes infectées. Le nombre de décès est plus important sachant que les gouvernements africains « manipulent » les chiffres pour masquer leur incompétence. Déjà, des pays africains n’ont pas les moyens d’avoir de bonnes statistiques.

L’OMS souligne qu’au moment où les cas de Covid augmentent, les livraisons de vaccins augmentent également. Près de 12 millions de doses sont arrivées sur le continent en juillet grâce au mécanisme COVAX, soit plus que le total des doses reçues d’avril à juin.

L’Union africaine s’est associée à Johnson&Johnson et devrait livrer 16 millions de doses du vaccin Janssen d’ici un mois et demi. Selon l’accord, la société pharmaceutique devrait mettre à disposition, au total, 400 millions de doses pour les pays membres de l’Union africaine.

Le vaccin est un «luxe» pour l’Afrique et l’Occident sent qu’il a fait ce que devrait faire avec l’Afrique. Et pourtant, rien n’est gratuit pour l’Occident, il ne donne pas pour donner.

L’Algérie suffoque et l’Occident regarde voir des Algériens mourir sans pour autant intervenir. Après dix jours de stress et de mort, l’Europe n’a pas daigné venir en aide aux Algériens. Leur soutien aurait pu sauver des vies.

L’Afrique ne devra compter que sur elle. L’Afrique doit se moderniser en se démocratisant d’abord.

Le Carrefour d’Algérie