Le MAE israélien se rend au Maroc pour renforcer les liens

Maroc, Israël, #Maroc, #Israël,

Par Associated Press

JERUSALEM – Le ministre israélien des Affaires étrangères s’envolera pour le Maroc mercredi pour une visite qui contribuera à cimenter les liens entre les deux pays moins d’un an après la signature d’un accord de normalisation des relations.

Yair Lapid sera à la tête d’une délégation de législateurs et de responsables qui rencontreront des responsables marocains et inaugureront le bureau de liaison israélien dans la capitale, Rabat, a déclaré le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué mardi.

Cette visite sera la première d’un ministre israélien depuis la signature des « Accords d’Abraham », les accords de normalisation négociés par les États-Unis entre Israël et quatre États arabes : le Maroc, les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan.

Il s’agit de la première visite au Maroc d’un ministre israélien depuis 2003 et M. Lapid doit rencontrer son homologue marocain, Nasser Bourita.

« Cette visite historique s’inscrit dans le prolongement de l’amitié de longue date et des racines et traditions profondes de la communauté juive du Maroc et de la grande communauté d’Israéliens d’origine marocaine », a déclaré M. Lapid dans un communiqué avant son voyage.

Israël et le Maroc ont eu des relations diplomatiques de faible niveau dans les années 1990, mais le Maroc les a coupées après le deuxième soulèvement palestinien en 2000. Les deux pays ont maintenu des liens informels, des milliers d’Israéliens se rendant au Maroc chaque année.

De nombreux Juifs israéliens ont une lignée qui remonte au Maroc, qui abrite toujours une petite communauté de plusieurs milliers de Juifs.

Dans le cadre de l’accord visant à établir des liens officiels avec Israël, les États-Unis ont accepté de reconnaître la revendication du Maroc sur la région du Sahara occidental, longtemps contestée, bien que l’administration Biden ait déclaré qu’elle allait revoir cette décision. L’annexion du Sahara occidental par le Maroc en 1975 n’est pas reconnue par les Nations Unies.

The Washington Post, 10/08/2021