Mort d’au moins 12 soldats dans une attaque au Burkina Faso

Burkina Faso, Toeni, Boucle du Mouhoun, #BurkinaFaso

OUAGADOUGOU, 8 août (Reuters) – Au moins 12 soldats ont été tués dans une attaque dans le nord-ouest du Burkina Faso dimanche et sept autres sont portés disparus, ont déclaré trois sources de sécurité.

L’armée n’a pas fait de commentaire dans l’immédiat. Les sources ont déclaré que l’incident a eu lieu dans la commune de Toeni, dans la région de la Boucle du Mouhoun, près de la frontière avec le Mali. Aucun groupe n’a revendiqué la responsabilité de l’attaque.

Samedi, une unité spéciale de l’armée a tué deux djihadistes importants dans la même région, selon le ministère des Communications.

Les attaques de militants liés à Al-Qaïda et à l’État islamique se multiplient dans la région du Sahel en Afrique de l’Ouest, faisant des milliers de morts et des millions de déplacés ces dernières années au Burkina Faso, au Mali et au Niger.

Mercredi, un groupe armé a tué 30 civils, des soldats de l’armée et des miliciens pro-gouvernementaux dans une série d’attaques près de la frontière du Burkina Faso avec le Niger.