Algérie – Maroc : La réponse de Tebboune à Mohammed VI

Algérie, Maroc, Sahara Occidental, Kabylie, #Algérie #Maroc #SaharaOccidental

Le président de la République Abdelmadjid Tebboune a répondu, dans la soirée de ce dimanche 8 août, au roi du Maroc, Mohammed VI, qui avait lancé un appel aux responsables en Algérie pour une réouverture des frontières entre les deux pays.

Samedi 31 juillet, le roi Mohammed VI avait appelé à l’ouverture des frontières entre le Maroc et l’Algérie, dans son message adressé à la nation, à l’occasion du 22ᵉ anniversaire de la Fête du Trône. « Nous renouvelons notre invitation sincère à nos frères en Algérie, pour œuvrer de concert et sans conditions à l’établissement de relations bilatérales fondées sur la confiance, le dialogue et le bon voisinage », a plaidé le roi Mohammed VI dans son allocution.

Au cours d’une rencontre avec des représentants de la presse nationale, dimanche 8 août, le président de la République Abdelmadjid Tebboune a répondu au responsable marocain. Il a, en effet, affirmé que l’Algérie attend une réponse du souverain marocain à propos de la « dérive » d’un diplomate marocain à l’encontre de l’Algérie. « Pour nous, il n’ y a pas eu de réaction par rapport au problème qu’on vit actuellement. Il y a eu un diplomate marocain qui a fait des déclarations très dangereuses, à cause desquelles on a retiré notre ambassadeur de Rabat et on a pas eu de réponse à ce problème », a indiqué Tebboune qui a refusé de « commenter plus » à propos de ce sujet.

Il est à rappeler que le Représentant permanent du Royaume chérifien à l’ONU, Omar Hilale avait plaidé, à la mi-juillet, en faveur du « droit à l’autodétermination du peuple kabyle ». C’était lors d’une réunion virtuelle du Mouvement des non-alignés. L’ambassadeur marocain avait souligné que « l’autodétermination n’est pas un principe à la carte. C’est pourquoi le vaillant peuple Kabyle mérite, plus que tout autre, de jouir pleinement de son droit à l’autodétermination ».

L’Algérie prête à organiser une rencontre entre le Maroc et le Sahara Occidental

Par ailleurs, le président algérien est revenu à propos du conflit au Sahara Occidental. Tebboune a indiqué que « la question du Sahara est entre les mains des Nations Unis », a-t-il indiqué, tout en soulignant que la position de l’Algérie dans ce dossier, « tout comme celle des Etats-Unis » reste inchangée.

« Nous sommes des observateurs », a indiqué Tebboune qui a souligné que l’Algérie était prête « à aider », « s’il y a une rencontre entre les deux parties par exemple, ils seront les bienvenus en Algérie. On est prêt à mettre tous les moyens à leur disposition en Algérie pour que ce problème soit résolu, mais avec la satisfaction de tout le monde », a souligné Abdelmadjid Tebboune.

Algérie-Expat, 08/08/2021