Les capacités défensives de l’Algérie s’organisent autour de l’ANP

Algérie, ANP, armée, défense, #Algérie,

Les capacités défensives de la Nation, leur renforcement et leur développement s’organisent autour de l’ANP

Par B. Chellali

Qui à travers le monde ne connait pas la rigueur de la vigilance de l’armée algérienne lorsqu’il s’agit de l’atteinte à la souveraineté et à l’unité nationale, la vigilance à l’égard de tout mouvement extrémiste dirigé, financer et organisé de l’intérieur ou de l’extérieur, méfiante aussi à l’égard des sirènes surtout si le chant qu’elles entonnent portent l’estampille de la division, de la partition du pays.

En réponse à ces sirènes, la revue El-Djeich dans sa livraison du mois d’août avertit : « Toute tentative de partition du pays, de semer le doute sur l’unité du peuple ou de violer le moindre pouce du territoire national est un fantasme et une vue de l’esprit. Et les imbéciles et les traitres qui nourrissent de telles velléités ignorant l’Histoire, la nature de l’Algérien, comme ils n’ont aucune idée de sa réaction dans le cas où certains esprits dérangés tenteraient de causer le moindre mal à l’Algérie. Ces traitres et ceux qui suivent leur voie ignorant-ils que trahir la Patrie constitue une honte qui les hantera toute leur vie et qui poursuivra leurs descendants pour toujours et à jamais ?! ».

L’Algérie par son poids démographique, ses potentialités économiques et sa situation géostratégique, figure aujourd’hui, un pays géométrique par rapport à l’espace arabo-musulman, africain et Méditerranéen. Une position qui désigne l’Algérie à certaines puissances étrangères au terrorisme come un terrain de manœuvres de choix. Il ne faut s’étonner dans ces conditions, que l’alliance entre le Maroc et Israël s’oppose à cette position algérienne dans la région et ailleurs. Ils tentent par la même d’infléchir le devenir du Maghreb arabe de manière qu’il coïncide avec les intérêts impérialo-sionistes et ainsi nourrir des intentions belliqueuses pour lesquelles le Makhzen à pris la place de dispatching.

Pour la revue El-Djeich, l’Algérie demeure un bastion inexpugnable face à ses ennemis, Etats ou individus soient-ils, toutes les mesures et décisions prises ainsi que les acquis réalisés dans la nouvelle Algérie ont pour finalité deux éléments importants. Le premier étant la protection de la Patrie contre toute menace et tout risque potentiels dans un monde voguant entre mutations profondes et conflits armés et dans lequel notre région vit sur un volcan d’où ne s’en sortiront que les forces les plus intelligentes et disposant d’une grande cohésion. Le second élément est que toutes ces mesures sont prises dans l’intérêt du citoyen algérien afin qu’il ait une existence décente, une existence garantissant la prospérité à tous les Algériens et afin que notre pays préserve sa souveraineté dans ses décisions et soit en capacité de rejeter toute forme d’intervention, tout dictat, ni ne se plie à aucun marchandage ou chantage de la part de toute partie quelle que soit sa puissance ou son influence. Les capacités de défensives de la Nation, leur renforcement et leur développement s’organisent autour de l’Armée nationale populaire, et la nouvelle Algérie a emprunté la bonne voie, celle de l’édification d’un Etat fort, possédant les clés lui permettant d’accéder à de nombreux domaines, de résoudre les crises et d’éliminer les vestiges du passé, de faire face à toutes sortes de déviations, œuvre de pêcheurs en eaux troubles qui, voyant tous les horizons se boucher, se sont spécialisés dans la manigance, la déformation et le mensonge.

A ces parties hostiles à l’Algérie, le général de Corps d’armée Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP a mardi dernier à l’occasion de l’installation du nouveau Commandant de la gendarmerie nationale a souligné, que ces « complots sont une réalité désormais évidente et manifeste, dont les dessous sont connus par tous. La campagne intense et acharnée ciblant notre pays et son Armée, à travers certaines tribunes médiatiques étrangères et réseaux sociaux, n’est que la partie émergée de cette guerre perfide déclarée contre l’Algérie, en guise de vengeance pour ses prises de positions immuables envers les causes justes, son engagement à préserver sa souveraineté nationale, et ses décisions libres et affranchies de toute forme de soumission ou sujétion ». Au milieu de la conjoncture actuel que vit le pays, le Chef d’état-major de l’ANP, a réitéré de nouveau que « l’ANP saura faire face à tous ceux qui guettent notre pays pour exécuter leurs plans malveillants, appuyée dans cette noble mission par le vaillant peuple algérien ».

La symbiose entre le Peuple et l’Armée, lien historique de grande envergure, repose essentiellement sur une confiance partagée inspiratrice de progrès car c’est de la réalité vécue et des rapports nourris par cette symbiose tirent sa substance. D’où cette priorisation de l’action et de la mobilisation conduisant chaque algérien à la défense de la Patrie contre ses ennemis du dedans et du dehors, à son succès et à sa poursuite sans relâche conduisant à la stabilité du pays, la préservation de la paix, de la sécurité et la consolidation du climat social à travers ce leadership adéquat partagé entre le Peuple et son Armée et qui est à présent travaillé avec intelligence et maturité. Ce n’est pas le moment d’être accablé par les difficultés de la conjoncture actuelle ce qui fait dire au général de Corps d’armée Saïd Chengriha que c’est « Un peuple de volonté ferme et de détermination résolue, qui ne pourra être berné ni trompé ou dupé par aucune partie, qu’elle qu’en soient sa ruse et sa malveillance, pour faire passer ses plans et projets sournois ».

De ce qui précède, la prise de conscience et de maturité du peuple algérien ne relève plus du hasard pour faire face à la conjoncturel actuelle que traverse le pays et à l’identification opportune des solutions et ce, en défendant les valeurs auxquelles ce peuple croit au prix de n’importe quel sacrifice, avec sagesse, désintéressement, altruisme, solidarité et héroïsme, en combattant avec audace, intelligence et réalisme surtout qu’il y a à chaque instant une haine débordante à l’encontre de la stabilité du pays. La confirmation de cette haine est d’actualité. Elle est menée par des délinquants politiques, des marginaux de la société et de gens indécents manipulés de l’extérieur à la solde aussi de médias alternatifs et les réseaux sociaux amplement rétribués.

Le Maghreb, 08/08/2021