Algérie: Un hirak populaire contre… le Maroc

Le Maroc , ce lointain…proche voisin.

L’attitude du Makhzen qui prend conseil auprès de ses anciens-nouveaux alliés montre qu’il est loin de connaître cette nature de l’Algérien aux caractéristiques si singulières qui en font un citoyen totalement engagé dès qu’une partie exterieure manifeste sa tentation contre son pays.

Un acte franc contre l’unité de l’Algérie que l’imprudente diplomatie du makhzen a commis , sans se soucier des conséquences attendues, ne pourra que produire l’effet inverse dans cette Algerie endurcie par tant d’épreuves. Le Maroc se laisse emporter par cette autre dérive pour s’en prendre à ce qui est evidemment plus fort que toutes ses manoeuvres. Et il le sait. Il est hors sujet. L’Algérien n’etant ni sujet ni complément du roi.

En s’essayant dans ce sale jeu , avec cette maudite carte perdante du MAK , qu’il confond à toute la kabylie , le maroc commet la grave erreur d’ignorer la sociologie et l’histoire de l’Algerie. Les kabyles sont des algeriens , occupant tout le territoire national, sans délimitation de terrain ou de frontières, du sud au Nord et de l’Est à l’Ouest.

Mieux encore, ils sont à l’unanimité contre toute organisation ou un quelconque plan qui viserait à les soustraire de leur appartenance profondément algérienne. Les kabyles se révolteraient contre leurs propres chefs si ces derniers venaient à promouvoir la moindre idée de séparatisme. Pour preuve, le MAK est réduit à une sombre petite aventure massivement dénoncée par les kabyles eux mêmes.

Le makhzen aurait dû tirer les leçons de ce hirak algérien où l’union de tout un peuple a été encore une fois prouvée et sans concession .

Ce que ne semble pas bien apprecier le maroc de Mohamed 6, c’est que l’algerien , en homme libre est un farouche opposant, un etérnel mécontent qui dénonce le pouvoir dans son pays mais qui réagit promptement à toute ingérence étrangére. Surtout quand elle est averée.

L’opposant d’hier devient un allié féroce du pouvoir en place auquel il joint sa force le temps d’une guerre contre tout ce qui vient de l’etranger.

Plus que jamais, les calculs et le timing qui ont dû motiver la diplomatie marocaine ont provoqué ce sursaut populaire et cette union de toute une nation. Les algériens font une pause. Ils abandonnent leurs revendications et autres querelles internes pour passer à l’essentiel.

Le Maroc a réussi enfin à ressouder les enfants de ce pays. Qu’il en soit remercié.

Karim. A

Etiquettes : Algérie, Maroc, MAK, Kabylie, Omar Hilale, #Algérie #Maroc