Le Maroc interdit temporairement d’utiliser Pegasus?

Pegasus : NSO interdit temporairement aux gouvernements l’utilisation du logiciel

Selon le site Algérie24, qui cite la National Public Radio américaine, la société israélienne “NSO” (NSO), qui est le concepteur du programme d’espionnage électronique “Pegasus”, a temporairement empêché de nombreux gouvernements à travers le monde d’utiliser sa technologie.

« La radio a cité une source au sein de la société israélienne selon laquelle elle avait suspendu sa coopération jusqu’à la fin de son enquête sur l’utilisation abusive de ses technologies », ajoute le média algérien.

« Le Washington Post a rapporté que parmi les pays suspendus figuraient la technologie de la société israélienne, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et d’autres pays arabes sans les citer. Et certaines agences gouvernementales au Mexique », indique-t-on. Le Maroc, figure-t-il dans la liste  » d’autres pays arabes? ».

« Une enquête de presse internationale a confirmé que le logiciel « Pegasus » était utilisé par plusieurs pays et régimes pour espionner des chefs d’État, des journalistes, des opposants ou dissidents et des représentants d’institutions des droits humains », rappelle la même source.

Etiquettes : Maroc, Pegasus, espionnage, NSO Group, logiciels espions, #Maroc #Pegasus #Espionnage