Syrie: Deux soldats turcs tués et deux autres blessés

Deux soldats turcs tués dans le nord de la Syrie ; deux autres blessés

ISTANBUL (AP) – Deux soldats turcs ont été tués et deux autres ont été blessés dans une attaque dans le nord de la Syrie, a déclaré dimanche le ministère turc de la Défense.

Le ministère a indiqué sur Twitter qu’un véhicule blindé turc avait été attaqué. L’attaque s’est produite samedi dans la zone dite du Bouclier de l’Euphrate, qui consiste en une région située entre la frontière turque et le nord d’Alep, y compris les villes de Jarablus et d’al-Bab.

Le ministère a déclaré avoir frappé des cibles « terroristes » en représailles. L’Observatoire syrien des droits de l’homme, basé en Grande-Bretagne, a déclaré que des dizaines de roquettes turques avaient été tirées sur le nord d’Alep, sans faire état de blessés. La Turquie a toutefois déclaré que sept combattants avaient été « neutralisés ».

La déclaration n’a pas précisé qui a attaqué les soldats mais les a qualifiés de « terroristes ». La Turquie combat la milice kurde syrienne des Unités de protection du peuple, ou YPG. La Turquie les considère comme une extension d’un groupe kurde qui a mené une insurrection de plusieurs décennies en Turquie.

La Turquie a lancé sa première opération transfrontalière en Syrie à l’été 2016 dans le but de nettoyer le groupe État islamique après plusieurs attentats meurtriers en Turquie. Cette opération a été baptisée « Bouclier de l’Euphrate ». La Turquie a mené trois autres opérations dans le nord de la Syrie, dont une majorité pour combattre les YPG.

La Turquie a été exaspérée par le soutien américain aux combattants kurdes syriens qui formaient l’épine dorsale d’une unité qui combattait l’IS.

Associated Press, 25/07/2021

Etiquettes : Syrie, Turquie, kurdes,