Le Maroc interdit les mariages en raison des contaminations

EFE – Mardi 20 juillet 2021

Les nouvelles mesures sont décrétées à une période d’affluence maximale dans les lieux de loisirs en raison de la coïncidence avec les mois d’été.

Le gouvernement marocain a annoncé une série de restrictions pour limiter la propagation du COVID, après avoir enregistré « une augmentation considérable des infections et des décès » causés par le virus.

Ces restrictions comprennent l’interdiction des mariages, la limitation des funérailles à un maximum de dix personnes et l’obligation de respecter un taux de 50 % de places assises dans les cafés, les restaurants, les transports publics et les piscines.

Toutes ces mesures, qui entreront en vigueur vendredi soir prochain, ont été décrétées à un moment d’affluence maximale dans les lieux de loisirs en raison de la coïncidence avec les mois d’été, avec une participation particulièrement élevée des Marocains résidant en Europe, qui remplissent les villes du Maroc à cette époque de l’année.

Ces derniers jours, le nombre de nouveaux cas a de nouveau dépassé le millier (1 153 hier, plus 16 décès), malgré le succès de la campagne de vaccination, qui a touché jusqu’à présent près de 9,7 millions de personnes avec la double dose et 11,4 millions avec une seule dose.

Le nombre total de cas confirmés de COVID est de 556 000 personnes, et le nombre de décès est de 9 466, des chiffres qui ont conduit une grande partie de la population à relâcher ses mesures de distanciation sociale ou de port de masque.

Diario de Burgos, 19/07/2021

Etiquettes : Maroc, coronavirus, covid 19, mariages, confinement,