Un média français accable le roi du Maroc

La princesse Lalla Khadija lors de sa dernière sortie en 2019

Le silence n’est plus de mise. L’affaire est grave, d’autant plus que la source de l’information est un média africain.

En effet, le site Public, citant Afrik.com, parle de la double disparition relevée au palais royal du Maroc. Après celle de la princesse Lalla Salma, épouse du roi Mohammed VI, c’est sa fille Lalla Khadija, une adolescente de 14 ans que le public marocain et la presse people regrettent.

Celle qui était la première dame du Maroc pendant près de 15 ans et qui a donné au souverain marocain un héritier pour le trône alaouite, s’est effacé de la scène publique fin 2017. De nombreuses dépêches font état d’activités de Lalla Salma en relation avec la fondation qui porte son nom. Cependant, aucune n’est illustrée, ce qui laisse planer beaucoup de questions sur son sort.

Selon la presse internationale, Lalla Khadija n’a pas été vue depuis près de deux ans. Un fait particulièrement marquant, la presse locale marocaine a rapporté la célébration de son 14ème anniversaire mais, encore une fois, sans apporter des images d’un événement très cher aux marocains. Sa dernière apparition remonte au 13 décembre 2019 lors sa première sortie en solo pour inaugurer le vivarium du Jardin zoologique à Rabat.

Y a-t-il un mystère derrière les deux disparitions ? Lalla Khadija, se serait-elle aussi disputé avec son père ? Une réponse est plus que jamais nécessaire pour éviter au palais royal un nouveau scandale politique.

Etiquettes : Maroc, Mohammed VI, Lalla Salma, Lalla Khadija,


Be the first to comment

Leave a comment