France : Le lobby du Maroc s’agite pour sauver la peau de Dupond-Moretti

Les deux députés Naïma Moutchou (LRM) et Antoine Savignat (LR) ont décidé de démissionner de la Cour de justice de la République en guise de solidarité avec le ministre français de la Justice, Eric Dupond-Moretti, suite à sa prochaine convocation par cette Cour en vue de répondre à des soupçons de conflits d’intérêts.

Le Maroc se trouve être un dénominateur commun entre le Garde des Sceaux et Naïma Moutchou. Le premier est l’avocat du roi Mohammed VI et la deuxième est vice-présidente du Groupe d’Amitié France-Maroc à l’Assemblée Nationale. Antoine Savignat est membre d’un parti dont la collision avec le royaume chérifien n’est plus à prouver. Non sans raison, il a été choisi pour faire partie de la délégation de Dupond-Moretti qui a fait le déplacement au Maroc le 6 décembre 2020 en tant que co-rapporteur dans les négociations sur les mineurs non accompagnés.

Etiquettes : Maroc, France, Eric Dupond-Moretti, Mohammed VI, Naïma Moutchou, Antoine Savignat,


Be the first to comment

Leave a comment