Le Maroc veut acquérir deux nouvelles fregates FREMM

Selon la Revue Italienne de Défense (RID), le Maroc souhaite acheter deux nouvelles fregates du type FREMM (frégates multi-missions).

Le Maroc dispose déjà d’une frégate FREMM française. Il est actuellement intéressé par la version italienne (anti-sous-marins). « L’intérêt est concret et des discussions avec Fincantieri sont en cours », rapporte RID.

« La FREMM s’est aujourd’hui imposée comme un produit de référence sur le marché mondial des frégates. Le récent succès en Indonésie – avec la vente de 6 unités, 4 à produire en Italie et 2 dans les chantiers navals indonésiens PT-Pal – a augmenté le nombre d’unités, commandes et options comprises, du modèle produit par « notre » Fincantieri à 30. : 10 pour la marine américaine, 2 + 2 pour la marine égyptienne – d’ailleurs : les 2 options égyptiennes sont en variante antisom – et 10 (8 déjà en service plus les 2 remplaçantes de celles vendues à l’Egypte déjà sous construction) pour la Marine », précise la même source.

Selon RID, d’autres pays ont commandé la FREMM : La Grèce, le Canada, les Etats-Unis et l’Indonésie.

Pour rappel, Le programme de frégates multi-missions (FREMM) est mené en coopération entre la France et l’Italie. Il a été lancé en 2005. Il constitue le programme phare du renouvellement de la composante de frégate de lutte anti-sous-marine (ASM) et d’action vers la terre de la Marine nationale. Les FREMM sont développées et produites par Naval Group, maître du programme pour la France, et Fincantieri, maître du programme pour l’Italie. 

Etiquettes : FREMM, Maroc, Fincantieri,


Be the first to comment

Leave a comment