Le jet privé et les 500 euros brûlés à Mykonos par le prince du Maroc

Moulay Hassan : La vie luxueuse du prince marocain de 18 ans – Le jet privé et les 500 euros brûlés à Mykonos

Le jeune prince marocain est le dernier membre de la dynastie à diriger le pays depuis le 16e siècle.

Son avenir est prédéterminé puisqu’il s’entraîne depuis l’âge de 10 ans pour succéder un jour à son père et devenir roi du Maroc. Cependant, comme les autres enfants de son âge, il semble trouver des moyens de se divertir. Certainement avec un peu plus d’excès que n’importe lequel de ses pairs. La raison en est Moulay Hassan, le prince marocain qui a fait trembler Mykonos il y a quelques jours.

Le jeune homme de 18 ans était en vacances sur l’île venteuse et n’a pas manqué l’occasion de faire la fête sur l’île cosmopolite des Cyclades. En fait, selon une information qui fait le tour de l’internet, lors d’une des fêtes auxquelles il a participé, lui et sa société sont allés jusqu’à brûler, littéralement, un billet de 500 euros. Bien sûr, sur une île comme Mykonos, qui a vu des Arabes se laver les pieds avec des milliers d’euros de champagne et toutes sortes d’étalages excessifs de richesse, cela est considéré comme un délit.

Cependant, pour Moulay Hassan, les choses ne se passent pas ainsi, car il s’efforce de maintenir un profil bas qui lui permettra de s’imposer lentement comme le nouveau leader du pays nord-africain. Fils de Mohammed VI, son actuel roi, il est le prochain héritier de la dynastie alaouite qui est à la tête du pays depuis le XVIIe siècle, à l’exception d’une brève période de 1912 à 1956 où le Maroc était un protectorat de la France.

Le fils aîné du roi suit son père lors d’occasions officielles depuis 2015, afin de le « griller » pour qu’il soit prêt à monter sur le trône le moment venu pour lui succéder. Bien que plus jeune, il semble qu’il n’ait pas apprécié le rôle du nouveau roi, son aversion à être embrassé sur la main, comme c’est la coutume chez les membres de la haute société, étant devenue virale, Moulay El Hassan semble maintenant assez mature pour assumer le rôle.

Il a accompagné son père à des réunions avec des dirigeants étrangers tels qu’Emmanuel Macron, a assisté à des galas internationaux où il a lui-même rencontré d’autres sangs bleus comme le prince Harry et Meghan Markle, tout en étudiant l’aviation, en veillant à ce que, où qu’il se tienne et où qu’il soit, il s’assure d’exprimer ses préoccupations concernant le changement climatique. En même temps, il se construit un profil social à l’intérieur des frontières, suivant les traces de son père qui a créé un nouveau code de la famille lorsqu’il a pris les rênes du pays, la Mudawana, donnant aux femmes des privilèges comme celui de pouvoir posséder des biens personnels, effectif depuis février 2004.

La vie luxueuse et la préférence de la famille royale pour la Grèce

Pour ses obligations sociales, le sang bleu de 18 ans dispose d’un jet privé pour voyager à travers le monde. Le Gulfstream G650, d’une valeur de 67,4 millions de dollars. Sa plaque d’immatriculation indique « CN-AMH », qui signifie « Altesse » (ou « Majesté »), traduit librement par Sa Majesté Moulay Hassan, qui est l’initiale du nom de code. En effet, le jet privé est équipé d’un système de défense antimissile israélien J-Music d’une valeur de 20 millions de dollars, ce qui porte sa valeur totale à 87,4 millions de dollars.

L’argent pour lui ne semble pas être un problème et comment pourrait-il l’être de toute façon. Son père et la famille royale marocaine ont prouvé qu’ils ne pensent pas à l’argent, comme en témoignent les vacances qu’ils prennent de temps à autre en Grèce, qui s’avère être leur destination favorite. En 2015, en pleine crise économique dans notre pays, Mohammed VI a profité des beautés de Kyllini en Ilia et a dépensé environ cinq millions d’euros avec les quelque 200 personnes accompagnant la famille royale.

La même année, ils se sont également rendus à Mykonos, tandis qu’en 2014, ils ont préféré Corfou, dépensant également sans compter. En 2019, la princesse Lala Salma, mère de Moulay Hassan, a passé des vacances à Skiathos sur le yacht de luxe Serenity, long de 60 mètres. La prochaine destination du prince reste inconnue pour l’instant.

Avec des informations provenant de scmp.com

The toc, 09/07/2021

Etiquettes : Maroc, Moulay El Hassan, Mohammed VI, prince héritier, Grèce,Myjonos, billet de 500 euros, luxe, jet privé, Gulstream,