Macron annonce le nouveau dispositif militaire français au Sahel

Mali : E. Macron annonce le nouveau dispositif militaire français au #Sahel, pour préparer le retrait de #Barkhane, en marge du sommet du G5 Sahel.
Que retenir des annonces ? Voici les principaux éléments:

Un changement de rhétorique puisque le Président français a entamé son intervention en axant son discours sur la lutte globale contre Daesh et Al Qaida, faisant le lien avec les attentats commis en France. C’est un « décentrement » de la situation malienne ou sahélienne.

« Une nouvelle étape » : Macron a indiqué qu’une nouvelle étape doit s’ouvrir, aussi importante que les précédentes telle que la régionalisation de l’intervention, ou le recentrement sur la zone des trois frontières.

« Une nouvelle menace » : Macron a rappelé que la menace a évolué, et qu’elle se « dissémine dans l’ensemble de l’Afrique de l’Ouest », et concerne tous les pays du Golfe de Guinée. Il affirme qu’il y a un risque de création d’un espace territorial contrôlé par ces groupes armés.

Le nouveau dispositif entraîne une fermeture progressive des bases militaire dans le Nord du Mali, dès 2021, et reposera sur deux piliers : le contre-terrorisme et le soutien aux armées de la région.

Le pilier CT comprendra: la poursuite de Sabre, la mise en place de « partenariats de combat » et d’opérations communes. Le renforcement de Takuba, qui sera élargie au Niger et basée désormais à Niamey.

Le pilier soutien comprendra la formation (EUTM), mais surtout une nouvelle dimension « réassurance », à savoir le maintien de capacités militaires françaises (aériennes, sanitaires…) au profit des armées régionales.

Enfin, un « effort régional de coopération » accompagnera ces deux piliers. Ainsi, les forces françaises resteront mobilisables dans l’ensemble de la région, et pourront intervenir à la demande des partenaires, notamment en Côte d’Ivoire

En bref:
– Le Niger devient le nouvel allié central de la présence française et de Takuba. « Niamey sera très fortement musclé » dixit E. Macron
– Le pilier formation s’élargit à un soutien militaire, à la demande des partenaires
– La présence s’élargit à toute l’Afrique de l’Ouest

Julien Antouly, 09/07/2021

Etiquettes : Mali, Barkhane, Niger, Sahel, G5, Takuba,