Espagne: Un nouveau MAE qui devra composer avec le Maroc

José Manuel Albares, le nouveau ministre qui devra composer avec le Maroc

Pedro Sánchez remanie presque entièrement son exécutif, dans lequel ne restent que Nadia Calviño, Fernando Grande Marlaska et Margarita Robles respectivement à l’Économie, à l’Intérieur et à la Défense, et Miquel Iceta qui occupera la Culture.

ETIQUETAS :

Le diplomate José Manuel Albares, jusqu’à aujourd’hui ambassadeur d’Espagne en France, sera le successeur de la ministre des Affaires étrangères, Arancha González Laya, qui quitte le gouvernement alourdi par la crise avec le Maroc.

M. Albares arrive à un moment de turbulence pour le portefeuille des affaires étrangères et avec un défi qui l’attend sur la table : réorienter les relations avec le Maroc.

De la collaboration avec Rabat dépend le contrôle de l’arrivée d’immigrants et du terrorisme djihadiste, mais aussi la stabilité des deux villes autonomes, sur lesquelles le Maroc resserre le siège depuis 2018, dans une stratégie de pression et d’étouffement qui a conduit à l’entrée massive de milliers de Marocains, avec la complicité des autorités du pays voisin, durant les journées des 17 et 18 mai.

Selon les médias nationaux, Pedro Sánchez remanie presque entièrement son Exécutif, dans lequel ne restent que Fernando Grande Marlaska et Margarita Robles respectivement à l’Intérieur et à la Défense, et Miquel Iceta qui occupera la Culture.

L’exécutif se retrouve avec trois vice-présidents : Nadia Calviño sera la première, Yolanda Díaz sera désormais la deuxième et Teresa Ribera, la troisième.

Félix Bolaños sera à la tête du ministère de la Présidence, des relations avec les tribunaux et de la mémoire démocratique, qui était Carmen Calvo.

Iván Redondo quitte également l’exécutif et le nouveau chef de cabinet sera Óscar López ; le portefeuille des Transports, qui portait l’homme fort du PSOE, José Luis Ábalos, sera occupé par Raquel Sánmientras ; Diana Morant, maire de Gandía, sera ministre des Sciences et de l’Innovation et Isabel Rodríguez sera à la tête de la Politique territoriale.

Le portefeuille de l’éducation sera détenu par Pilar Alegría.

Ceuta al día, 10/07/2021

Etiquettes : Espagne, Maroc, Ceuta, Melilla, migration, Sahara Occidental,