Défense: La Tunisie s’intéresse au dernier Wolverine

La Tunisie a observé de près la réception discrète par l’armée de l’air américaine (USAF) du premier de deux avions d’attaque légers Beechcraft AT-6E (Wolverine), écrit Jon Lake.

Après la cérémonie discrète de reconnaissance officielle de cette remise à Wichita, au Kansas, en février, l’USAF et Textron Aviation Defense vont maintenant travailler ensemble au cours des six prochains mois pour obtenir les certifications de navigabilité de l’AT-6E.

Une fois qu’il aura obtenu un certificat de type militaire américain, il pourra être exporté dans le cadre de la procédure de vente commerciale directe ou de la procédure de vente militaire étrangère (FMS).

La Tunisie et la Thaïlande ont toutes deux reçu l’approbation du Congrès pour acquérir ce type d’appareil, et d’autres nations semblent également intéressées par l’AT-6E.

Le département d’État américain a approuvé une vente potentielle de 12 avions d’entraînement T-6 Texan à la Tunisie en octobre 2019, et a ajouté une approbation pour quatre AT-6C Wolverines le 27 février 2020.

L’USAF, quant à elle, ne prévoit pas actuellement d’acquérir plus de deux appareils, qui seront utilisés pour soutenir l’expérience d’attaque légère continue (CLAE) de l’Air Combat Command (ACC), explorer l’utilisation de ces appareils dans la lutte contre les organisations extrémistes violentes (C-VEO), développer des tactiques opérationnelles et élaborer des normes pour les réseaux de partage de données tactiques exportables.

Le Carcajou est un dérivé armé du Beechcraft T-6B Texan, optimisé pour l’entraînement aux armes primaires ou pour des rôles d’attaque légère. Le T-6 Texan (également connu sous le nom de modèle 3000) est, lui-même, un dérivé du Pilatus PC-9 construit aux États-Unis, largement modifié par Beechcraft pour répondre aux exigences du système américain d’entraînement primaire des avions (JPATS) dans les années 1990.

L’avion a été construit en plusieurs versions, dont le T-6A Texan II pour l’USAF, l’US Navy et l’Hellenic Air Force, et le T-6A NTA armé avec des nacelles de roquettes, des nacelles de canon et des réservoirs de carburant externes, pour l’Hellenic Air Force.

Le T-6B destiné à l’US Navy était équipé d’un cockpit numérique en verre comprenant un affichage tête haute (HUD), six écrans multifonctions et la technologie HOTAS (hands on throttle and stick), tandis que le T-6C était une version améliorée du T-6B avec des points d’ancrage sous les ailes, principalement conçue pour l’exportation.

Le type a été exporté vers 11 nations, dont l’Irak, Israël et le Maroc.

Etiquettes : Tunisie, défense, armée, aviation, Beechcraft AT-6E, avions,