L’Université de Ceuta nargue le Maroc

L’UNED commence un cours d’été entièrement consacré au Sahara Occidental

Le cours commencera par une conférence du professeur d’histoire contemporaine, Susana Sueiro, consacrée à l’histoire coloniale du Sahara jusqu’en 1975.

Le cours d’été de l’UNED de Ceuta, intitulé « Le Sahara occidental : de la colonie et de la province espagnole à la situation actuelle », débutera le lundi 12, à 9h45, dans la salle d’examen du Centre universitaire.

Les étudiants pourront suivre le séminaire en ligne, en direct ou en différé, sans avoir à se rendre au centre, ou en personne pour ceux qui le préfèrent.

Le cours commencera par une conférence du professeur d’histoire contemporaine, Susana Sueiro, consacrée à l’histoire coloniale du Sahara jusqu’en 1975. Elle sera suivie par l’intervention du professeur émérite d’histoire, Juan Avilés, avec la conférence « Le conflit avec l’Espagne et ses conséquences. L’annexion par le Maroc et la guerre avec le Front Polisario ».

Valeria Aguiar Bobet, docteur en histoire de l’Universitat Jaume I et chercheur-collaborateur du Centre d’histoire et de culture militaire de Ceuta, parlera de José González Deleito en relation avec la franc-maçonnerie et l’orientalisme dans les explorations du Sahara dans les années 1930.

Mardi, à 9h30, le docteur en histoire de l’Université de La Laguna, Ángel Dámaso Luis León, analysera le rôle de Fidel Castro et de Cuba dans le conflit sahraoui. Ensuite, le professeur de traduction et d’interprétation de l’Université de Grenade, Larosi Haidar Atik, donnera la vision du conflit du point de vue d’un Sahraoui.

A 13h00, le professeur de droit international public (professeur invité à l’Université de Fribourg, Suisse), Romualdo Bermejo García, donnera une conférence sur « La question du Sahara occidental à la lumière du droit international public : quelques réflexions ».

La session de mercredi sera ouverte à 9h30 par Carlos Echeverría, professeur de relations internationales à l’UNED, avec des conférences intitulées « Le cessez-le-feu de 1991. La création de la MINURSO (Mission des Nations unies pour le référendum au Sahara occidental) » et « Le conflit à l’heure actuelle et les perspectives à court et moyen terme ».

Pour finir, il y aura une table ronde sur le thème central du cours, avec la participation de Carlos Echeverría, Juan Avilés, Romualdo Bermejo García, Valeria Aguiar Bobet, et le professeur tuteur de Sciences politiques de l’UNED Ceuta, Enrique Ávila.

L’activité, avec 20 heures de charge d’enseignement et l’octroi d’un crédit ECTS, s’adresse principalement aux étudiants en histoire, géographie, droit, sciences politiques, anthropologie, et en général, aux personnes intéressées par les questions liées au continent africain.

Les personnes intéressées peuvent accéder à plus d’informations et formaliser leur inscription via la page web www.unedceuta.net et le lien

Pour des raisons de prévision de capacité afin de réserver des places, conformément au plan d’urgence, les personnes qui souhaitent participer sans être inscrites, doivent envoyer un courriel à info@ceuta.uned.es, en indiquant leur nom et prénom, leur numéro de carte d’identité et les conférences auxquelles elles assisteront.

Jusqu’à présent, le cours compte une quarantaine d’inscrits, avec des étudiants de toutes les communautés d’Espagne et même d’Allemagne.

Ceuta al dia, 06/07/2021

Etiquettes : Ceuta, Maroc, Sahara Occidental,