Aéroport Charles de Gaulle: les employés bloquent le terminal

Les travailleurs de l’aéroport de Paris bloquent le terminal pour protester contre une baisse de salaire

PARIS (AP) – Les employés de l’aéroport de Paris qui protestent contre des réductions de salaire ont bloqué vendredi un terminal très fréquenté de l’aéroport Charles de Gaulle et ont affronté la police, provoquant des retards de vols et semant la confusion parmi les passagers.

La police a tiré du gaz poivré pour tenter de disperser les manifestants au terminal 2E, principalement utilisé pour les voyages internationaux. Un journaliste de l’Associated Press présent sur les lieux a vu des passagers essuyer leurs yeux brûlants et des enfants effrayés.

En tapant sur des tambours et en actionnant des klaxons, quelques centaines de militants syndicaux ont bloqué la zone de contrôle des passeports du terminal, ce qui a conduit des centaines de passagers à manquer leur vol. La police anti-émeute, équipée de casques et de boucliers, s’est déployée et les passagers ont été redirigés vers un terminal voisin.

Les syndicats ont négocié avec la direction de l’aéroport de Paris des réductions de salaire liées à l’effondrement du trafic aérien dans le contexte de la pandémie. La direction du réseau des aéroports parisiens a déclaré que les recettes avaient chuté de 80 % en 2020 et qu’elle tentait d’éviter les licenciements en réduisant les salaires.

Les syndicats ont annoncé des grèves et des manifestations jusqu’à lundi, au moment où de nombreuses familles françaises partent en vacances d’été. L’aéroport a averti les passagers de possibles retards et perturbations du trafic routier et des procédures d’enregistrement pendant toute la durée de l’action syndicale.

Associated Press, 02/07/2021

Etiquettes : Paris, aéroport Charles de Gaulle, protestation, baisse de salaires,