Plus de 40 morts dans des naufrages au large des îles Canaries

Des dizaines de personnes meurent dans des naufrages au large des îles Canaries

Plus de 40 migrants tentant de rejoindre les îles Canaries en Espagne depuis l’Afrique de l’Ouest seraient morts dans des naufrages au cours des derniers jours. Plusieurs centaines d’autres ont fait la traversée pour arriver sur le territoire espagnol.

Les services d’urgence espagnols ont déclaré lundi 28 juin qu’ils avaient intercepté au large des îles Canaries un bateau transportant 37 personnes parties d’Afrique. Deux des migrants présents dans l’embarcation sont morts.

Sept des survivants du bateau ont dû être hospitalisés, et trois étaient dans un état grave, ont indiqué les autorités. Tous les migrants étaient originaires d’Afrique subsaharienne.

Un autre bateau transportant des migrants se serait également retrouvé en détresse au large des côtes du Sahara occidental dimanche. Une quarantaine de personnes ont péri dans l’accident, dont deux enfants et dix femmes, tandis que 22 survivants ont été secourus par un bateau de pêche, a tweeté Helena Maleno Garzón de l’organisation Caminando Fronteras, une ONG espagnole.

400 arrivées au cours du week-end

Au cours du week-end, environ 400 migrants sont arrivés en Espagne par bateau, la majorité vers les îles Canaries, a rapporté l’agence de presse EFE. Les services espagnols de sauvetage maritime ont déclaré que la plupart des arrivants étaient originaires de pays d’Afrique subsaharienne, tandis que le reste était originaire du Maghreb.

Au moins 10 migrants ont été évacués vers des centres de santé pour recevoir une assistance médicale, dont un enfant qui a dû être transféré dans un état grave vers un hôpital de l’île canarienne de Tenerife.

En plus des embarcations arrivant aux Canaries, une soixantaine de personnes ont été interceptées dans des bateaux au large des côtes d’Andalousie, dans le sud de l’Espagne, selon l’agence de presse AFP.

Un bilan en hausse

Le nombre de migrants arrivant aux îles Canaries ne cesse d’augmenter depuis fin 2019. L’année dernière, 23 023 migrants ont atteint les Canaries, soit huit fois plus qu’en 2019, selon les chiffres du ministère espagnol de l’Intérieur.

Cette année, plus de 5 700 personnes ont déjà débarqué aux Canaries, soit deux fois plus qu’à la même période l’an dernier.

La route qui traverse l’Atlantique depuis la côte ouest de l’Afrique jusqu’aux îles Canaries est extrêmement dangereuse. L’année dernière, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a déclaré que 850 personnes étaient mortes en route, mais Caminando Fronteras a estimé que le bilan était d’au moins 1 851 morts.

Le 17 juin, quatre migrants, dont un enfant et une femme enceinte, sont morts lorsque leur bateau transportant 50 personnes a chaviré près de l’île de Lanzarote.

Au plus court, la traversée maritime depuis la côte marocaine est d’environ 100 kilomètres, mais en raison de forts courants, certains bateaux dérivent pendant plusieurs jours. Fin mai, un bateau parti de Mauritanie à destination des îles Canaries a été découvert au large des côtes de Trinidad et Tobago, dans les Caraïbes. Quatorze cadavres en état de décomposition avancée ont été trouvés à bord.

Info-migrants, 29 juin 2021

Etiquettes : Sahara Occidental, Iles Canaries, Maroc, migrations, pateras, naufrage,