Maroc : Khourchech accuse l’avocat de la DGSN d’avoir violé sa bonne handicapée mentale

Maroc : L’officier Khourchech accuse l’avocat de la DGSN d’avoir violé sa bonne handicapée mentale

L’ancienne officier de police Ouahiba Khourchech, exilée aux Etats-Unis, révèle sur la base de procès-verbaux de la police de Rabat, dont elle a eu accès et qu’elle expose dans cette vidéo, que l’avocat de la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN), Mohamed Houcine Kerrout, a violé et défloré en 2016 sa bonne, une handicapée mentale.

Selon Mme Khourchech, la hiérarchie policière aurait tout fait pour étouffer ce flagrant crime et que la justice, si diligente quand il s’agit de persécuter des journalistes dérangeants en s’accrochant à des faits ténus, a préféré finalement regarder ailleurs.

Après cette exposition, on ressort avec le sentiment réaffirmé et assumé qu’il n’y a ni police ni justice au Maroc, ces prétendues « institutions », et que le « Califat des croyants » est un Etat failli moralement.

Notamment quand on apprend que Me Kerrout est membre fondateur de l’Association Marocaine des Droits des Victimes créée pour attaquer et faire condamner des journalistes dérangeants dans des affaires de « viol » fabriquées de toutes pièces par le pouvoir.

Pour rappel, Ouahiba Khourchech est une ancienne officier de police marocaine qui a été limogée après avoir dénoncé son supérieur pour harcèlement et intimidation. Après avoir déposé une plainte pour harcèlement sexuel contre le chef de la sécurité régionale Aziz Boumehdi, Khourchech a dû subir des mesures de chantage en vue de la contraindre à faire marche arrière dans ses accusations. Parmi ces mesures, les services secrets marocains sont allés jusqu’à la filmer nue alors qu’elle était avec sa fille mineure dans une chambre d’hôtel à Rabat.

Etiquettes : Maroc, Ouahiba Khourchech, Mohamed Houcine Kerrout, DGSN, Aziz Boumehdi,