L’Espagne, principale porte d’entrée des drogues en Europe (ONU)

L’ONU lance un avertissement : l’Espagne est la principale porte d’entrée de la drogue en Europe

-C’est aussi le pays où les autorités ont saisi le plus grand nombre de kilos de haschisch.
-Mais ce n’est pas le pays où l’on consomme le plus de drogues, car il n’y est pas directement lié

Le Rapport mondial sur les drogues 2021 publié jeudi dernier par l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime, l’ONUDC, a été clair : l’Espagne est la porte d’entrée du haschisch dans le reste de l’Europe. Notre pays est le premier pour les saisies de cette drogue, mais aussi pour celles de marijuana et de méthamphétamines, le troisième pays au monde pour les saisies de cocaïne et le quatrième pour les cachettes d’ecstasy.

En 2019, l’Espagne a saisi 350 tonnes de haschich, d’une valeur de près de 2 milliards d’euros selon l’ONU. Les pays suivants à saisir les plus grandes quantités de cette drogue sont le Maroc avec 321 tonnes et l’Afghanistan, qui n’atteint pas 200 tonnes et se retrouve avec 191 500 kilos. Selon les données de l’ONU, le Maroc est le cinquième producteur mondial de résine de cannabis, et l’Espagne est la principale porte d’entrée de cette substance en Europe, ce qui multiplie par 5 les saisies effectuées en France, deuxième pays européen où la circulation de ce dérivé est la plus importante.

Mais cela n’indique pas clairement qu’il s’agit du pays où l’on consomme le plus, mais plutôt que l’Espagne est le point d’entrée des drogues où elles sont distribuées dans d’autres pays du monde ; bien qu’avec les Français, les adultes espagnols soient ceux qui consomment le plus de cannabis en Europe, nous ne sommes pas en tête pour la consommation d’ecstasy et de méthamphétamine.

Les 40 tonnes de cannabis retirées l’année dernière de la circulation en Espagne font de nous le premier pays européen en matière de saisies de cette drogue, au-dessus des 23,6 de la France ou des 22 de l’Italie. En l’occurrence, l’Espagne et la France sont les deux pays européens où l’on consomme le plus de cannabis, et ce sont les hommes qui en consomment le plus selon des données de 2017 : 15,4% des hommes interrogés ont reconnu avoir consommé cette drogue contre seulement 6,6% des femmes.

L’entrée de la cocaïne est également bien établie en Espagne, étant l’un des points les plus importants d’Europe, et nous avons l’honneur douteux d’être le troisième pays d’Europe où l’on a saisi le plus de cocaïne l’année dernière, et le huitième au monde, représentant 2,6% du trafic mondial de cette substance. Par voie maritime, le port de Valence est la voie où cette substance déplace le plus de volume. Nous sommes ici sur le podium des pays ayant la plus forte consommation, seulement dépassés par le Royaume-Uni et à égalité avec les Pays-Bas.

Quant à la méthamphétamine et à l’ecstasy, il y a un boom des saisies mais assez mineur, et la consommation de ces deux substances est assez faible par rapport à la marijuana.

Sport, 26 juin 2021

Etiquettes : Espagne, Maroc, ONU, ONUDC, trafic de drogues, cannabis, haschich, Kif, marijuana, Europe, UE,