Algérie : Google Doodle rend hommage à l’artiste Racim

Qui est Mohammed Racim ? Google Doodle rend hommage à l’artiste algérien

Le moteur de recherche honore le peintre avec une illustration à l’occasion de ce qui aurait été son 125e anniversaire.

Google a rendu hommage à l’artiste algérien Mohammed Racim dans l’un de ses Doodles.

Une illustration du peintre est visible sur la page d’accueil du moteur de recherche jeudi, à l’occasion de ce qui aurait été son 125e anniversaire le 24 juin.

Le Doodle régional est visible au Maroc, en Libye, en Égypte, en Jordanie, en Irak, en Arabie saoudite, aux Émirats arabes unis, à Oman et, bien sûr, en Algérie.

Sur l’illustration, on voit Racim, décédé en 1975, tenir un pinceau et poser sur un fond qui rappelle les techniques de peinture qui ont fait sa renommée.

Qui était Mohammed Racim ?

Racim est né le 24 juin 1896 dans une famille d’artisans distingués à Alger. Il a commencé à travailler dans un bureau de dessin à 14 ans, où il a copié les dessins de tapis, d’ornements en cuivre, de sculptures en bois et de broderies arabes.

Chacun de ces éléments a contribué à influencer son art, mais c’est son initiation aux miniatures persanes, une forme ancienne d’illustration littéraire, qui a constitué le fondement de son œuvre.

En 1914, il a rencontré le peintre orientaliste français Nasreddine Dinet, qui a ensuite demandé à Racim de créer des illustrations originales pour l’un de ses livres.

Au fil des ans, Racim a continué à se concentrer sur la création de miniatures éclatantes. Il a fusionné les techniques de peinture traditionnelles persanes et mogholes pour revigorer les coutumes culturelles maghrébines, contribuant ainsi à redéfinir la vision globale du monde arabe à travers l’art.

L’un de ses tableaux, The Rais (1931), met en scène un capitaine algérien du XVIIe siècle dans une œuvre d’un peu moins d’un mètre carré, illustrant la manière dont son art a contribué à revitaliser la fierté algérienne, qui a joué un rôle clé dans le mouvement d’indépendance du pays.

En 1933, il devient le premier lauréat algérien du Grand Prix Artistique d’Algérie. À la fin des années 1930, il est devenu une figure majeure de la culture algérienne. Avec son frère Oman, qui était également un artiste, le duo a fondé l’École algérienne de peinture en miniature, qui existe toujours aujourd’hui.

Aujourd’hui, une grande partie de sa collection personnelle est exposée au Musée des Beaux-Arts d’Alger.

Que sont les Google Doodles ?

Les Google Doodles sont diffusés sporadiquement tout au long de l’année. Ils transforment le logo traditionnel de Google en une animation pour rendre hommage à un personnage ou à un moment important de l’histoire. Les doodles peuvent également marquer des événements saisonniers ou festifs, tels que la Journée internationale de la femme.

The National, 24 juin 2021

Etiquettes : Algérie, Mohammed Racim, Google Doodle, art, peinture, artiste algérien,