Algérie : Haftar « n’a pas » pris le contrôle d’un poste frontière

Un site web algérien spécialisé dans les questions sécuritaires et militaires a déclaré que l’information selon laquelle le maréchal libyen Khalifa Haftar a pris le contrôle du poste frontalier d’Issine est une fake news. Selon Mena Defence, cette histoire a été fabriquée par les médias pro-Haftar dans le cadre de la guerre psychologique menée contre l’Algérie suite aux déclarations du président Abdelmadjid Tebboune lors d’une interview avec Al Jazeera.

Tebboune a déclaré à la chaîne d’information que Tripoli est une ligne rouge pour l’Algérie. Il a insisté sur le fait qu’il n’acceptera pas que la ville libyenne soit la première capitale maghrébine et africaine occupée par des mercenaires, et s’est engagé à intervenir si nécessaire. « D’une manière ou d’une autre, nous ne resterons pas les bras croisés. Quand nous avons dit une ligne rouge, en fait, c’était une ligne rouge, donc le message a été bien reçu et Tripoli n’a pas été occupée. »

Tebboune a dit la même chose à l’ancien chef du gouvernement d’entente nationale (GNA) libyen, Fayez Al-Sarraj, en janvier de l’année dernière. À l’époque, les forces de Haftar se trouvaient près de Tripoli mais n’ont pas réussi à l’atteindre, bien qu’elles aient réussi à imposer un siège à la région pendant plusieurs mois.

La chaîne pro-Haftar Libya Alhadath TV a diffusé la nouvelle de la prise de contrôle du passage d’Issine par ses forces, au moment où une opération militaire était lancée dans le sud de la Libye pour « éliminer le terrorisme ».

Mena Defence a expliqué qu’après « vérification auprès des acteurs locaux, la présence des forces de l’armée nationale libyenne n’a été observée que dans les environs de Sabha et de Tamanhent, accompagnées de renforts russes. » Elle a noté que la région de Ghat, à la frontière avec l’Algérie, est contrôlée par le chef touareg Ali Kanna, un allié du gouvernement de Tripoli.

Le site Internet a confirmé que les photos publiées par les loyalistes d’Haftar n’avaient pas été prises dans la région d’Issine, mais qu’il s’agissait d’anciennes photos prises lorsque les forces d’Haftar prenaient le contrôle de Tamanhent.

Middle East Monitor, 22 juin 2021

Etiquettes : Algérie, Libye, Khalifa Haftar, frontières, fake news,