Maroc : Le Makhzen tente de se débarrasser des frères Azaitar

Selon El Confidencial, la vie que les frères Azaitar mènent une vie pleine d’incidents, de scandales publics, d’un étalage débridé de luxe et de privilèges et ils portent atteinte à la réputation de la monarchie. C’est pourquoi les services secrets marocains ont déclaré la guerre “dans le but de les discréditer”. “Peut-être que de cette façon, le roi sera persuadé de se séparer d’eux. Les services secrets marocains sont efficaces. Preuve en est qu’en avril, ils ont rapidement appris que Brahim Ghali, le leader du Front Polisario, avec lequel le Maroc est en guerre, avait été admis, sous un autre nom, à l’hôpital San Pedro de Logroño”, indique-t-il.

Dans ce contexe, les premiers tirs sont arrivés du quotidien Hespresse “le plus lu du Maroc, avec un article de 3 400 mots publié en français et en arabe” où “il a commencé par rappeler le casier judiciaire de deux des frères en Allemagne. Il a ensuite passé en revue leur penchant pour les voitures de luxe dans lesquelles ils roulent, d’une Mercedes Brabus 800, estimée à 200 000 euros, à une Rolls-Royce, dont le prix dépasse le demi-million”.

D’après le journal espagnol, “les médias marocains s’abstiennent de souligner les liens entre le souverain et les Azaitars. Tout au plus, ils laissent échapper que les frères ont profité de la générosité royale. Ni les arts martiaux pratiqués par Abu Bakr et Ottman, ni les deux restaurants de hamburgers qu’Omar vient d’ouvrir ne leur permettent de s’enrichir rapidement. Les montres et les voitures sont probablement des cadeaux du monarque. Les gens du peuple marocain ignorent presque tout de cette fratrie qui gravite autour de Mohammed VI, mais pas les élites marocaines. Pour eux, les liens étroits entre les Azaitars et le chef de l’État sont un sujet de conversation récurrent. L’avis est unanime : la relation nuit à l’institution. S’ils retournent définitivement en Allemagne, la bourgeoisie marocaine l’applaudira de tout cœur”.

El Confidencial rappelle que “un mois et deux jours après que le magazine « Hola! » ait annoncé en exclusivité le divorce de Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma, Abou Bakr et ses deux frères, Ottman et Omar, ont été reçus au Palais Royal de Rabat par le monarque. Il a tenu à féliciter Ottman pour sa victoire dans la Brave Combat Federation et Abu Bakr pour son entrée dans l’Ultimate Fighting Championship, la ligue la plus importante de la modalité d’arts martiaux qu’il pratique (MMA)”.

“Depuis, ajoute le média espagnol, le duo athlétique et son frère Omar, qui fait office de manager tout en travaillant comme restaurateur, sont devenus inséparables du souverain alaouite. Dans un premier temps, au printemps et à l’été 2018, une bonne poignée de photos de Mohammed VI avec ses nouveaux amis, notamment Abou Bakr, ont fait surface sur les réseaux sociaux. Ils ont été vus ensemble en train de dîner à Tanger, à bord d’un yacht ou en train de visiter la ville en voiture. D’autres rapports indiquent que le roi et le trio sont tous partis en vacances aux Seychelles ou ont navigué en Méditerranée à bord d’un yacht appartenant à l’émir du Qatar. Aujourd’hui, leur présence est devenue plus discrète, mais ils entretiennent toujours une relation étroite avec le monarque”.

Etiquettes : Maroc, Mohammed VI, Abou Bakr Azaitar, frères Azaitar, Lalla Salma, presse marocaine, services secrets marocains,