Algérie : première livraison de blé russe depuis 4 ans

LA RUSSIE VA FOURNIR DU BLÉ À L’ALGÉRIE POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS PLUS DE QUATRE ANS

MOSCOU, 21 juin (Reuters) – La Russie devrait fournir 28 000 tonnes de blé à l’Algérie, a déclaré lundi le responsable du centre d’analyse de l’opérateur ferroviaire Rusagrotrans, ce qui représente la première livraison de ce type depuis plus de quatre ans.

La Russie, l’un des plus grands exportateurs de blé au monde, a fait pression pour avoir accès au marché algérien, l’un des rares grands importateurs auquel elle n’avait pas accès jusqu’à récemment.

La cargaison de blé à destination de l’Algérie était en cours de chargement dans l’un des ports de la mer Noire, a déclaré Igor Pavensky de Rusagrotrans à Reuters, ajoutant qu’il s’agirait de la première livraison de blé russe en Algérie depuis décembre 2016.

Deux sources industrielles, directement au fait de la situation, ont confirmé à Reuters l’importance de la livraison à venir.

La France et l’Allemagne sont les principaux fournisseurs de blé à l’Algérie cette saison. L’Algérie est habituellement le premier marché d’exportation de blé de la France.

En octobre, l’Algérie a assoupli certaines de ses spécifications, permettant ainsi aux négociants de proposer du blé russe et d’autres blés de la mer Noire dans le cadre d’appels d’offres pour des céréales plus riches en protéines.

Etiquettes : Algérie, Russie, blé,