Algérie : Les Indépendants dans le camp du Président

CE RALLIEMENT DONNE UNE IDÉE SUR LA CONFIGURATION DE LA NOUVELLE ASSEMBLÉE : Les Indépendants dans le camp du Président

Sans surprise, les élus issus des listes indépendantes promus à la nouvelle Assemblée populaire nationale ont rallié le président Tebboune, auquel ils ont apporté l’appui dans son programme.

Gratifiés de 78 sièges qui leur ont assuré une deuxième place à la neuvième législature, les indépendants ont, à travers cette motion de soutien, renvoyé l’ascenseur au chef de l’État qui, aussitôt a-t-il entamé son mandat, a misé gros sur la société civile dans le chantier du renouvellement des institutions élues.

En effet, s’étant réunis hier à Alger, les élus indépendants ont décidé de constituer d’ores et déjà un bloc dans la nouvelle Assemblée populaire nationale à l’effet de peser sur un échiquier tradition longtemps incarnée par les partis inféodés à l’ancien régime, pour ne citer que le FLN et le RND. À ces deux formations qui faisaient autrefois la pluie et le beau temps s’ajoutent les islamistes qui, en dépit du fait qu’ils reçoivent une débâcle à cause d’une majorité tant caressée mais qu’ils n’ont pas eu, se reconvertiraient dans une sorte d’opposition, soit-elle dans la forme. Ainsi, dans un communiqué sanctionnant les travaux de leur réunion, les indépendants expliquent leur démarche.

« Nous sommes les élus des listes indépendantes aux législatives du 12 juin. Nous serons des membres actifs au sein d’un bloc et d’une classe large plus cohérente et efficace, en vue de soutenir et appuyer le programme du président de la République, Abdelmadjid Tebboune, visant à édifier une Algérie Nouvelle aux contours clairs avec des fondements politiques et une pratique démocratique qui prônent le développement dans tous les domaines », pouvait-on lire dans un communiqué repris par l’APS.

Au-delà d’un soutien au chef de l’État, ces élus ont exprimé « leur fierté et leur appui » à « l’effort et à la démarche sincère du Président Tebboune dans l’édification de la voie démocratique qu’il a engagée », soulignant que cet effort « repose sur l’État des institutions et les potentialités nationales », dans le cadre des valeurs de la Révolution de Novembre 1954 et sa Déclaration historique, en sus des « aspirations au changement positif exprimées par le Hirak populaire béni et authentique ». Ils en veulent pour preuve encore à leur engagement en faveur du président de la République, « l’engagement » du chef de l’État à « mettre en œuvre ses engagements pour le parachèvement de l’édification institutionnelle, en consécration d’une nouvelle ère qui caractérisera l’Algérie nouvelle au sein de mécanismes constitutionnels et juridiques garantissant l’intégrité et la crédibilité dans la pratique démocratique ».

Enfin, les élus partenaires de cette initiative ont exprimé « leurs remerciements aux acteurs de l’Autorité nationale indépendante des élections » comme pour saluer « son effort actif et sa performance dans la préparation et la supervision de l’opération électorale et la proclamation de ses résultats préliminaires dans la transparence et la régularité et dans le respect de la Loi, comme l’une des issues de l’amendement constitutionnel de l’année 2020 ».

Également, ont-ils salué « la disposition et l’engagement de l’institution militaire et de l’ensemble des services de sécurité qui ont sécurisé l’opération électorale », se félicitant du rôle des services médicaux qui « ont veillé sur la santé des citoyens durant la conjoncture sanitaire actuelle ».
Farid Guellil

Le Courrier d’Algérie, 22 juin 2021

Etiquettes : Algérie, élus indépendants, Assemblée populaire nationale, députés, APN, Abdelmadjid Tebboune,