L’Emir de Dubaï libère sa fille Latifa

EXCLUSIF : Latifa de Dubaï semble avoir un certain degré de liberté : avocat

LONDRES, 21 juin (Reuters) – Cheikha Latifa, l’une des filles du souverain de Dubaï, semble jouir d’un degré de liberté croissant et voyage, a déclaré lundi à Reuters un avocat du groupe qui a fait campagne pour sa liberté.

Une nouvelle image de Latifa, fille du cheikh Mohammed bin Rashid al-Maktoum, a été publiée sur Instagram, semblant la montrer à l’étranger, après de précédentes photos de sorties publiques dans l’émirat où Latifa avait déclaré être retenue en captivité.

« Nous sommes heureux de voir que Latifa semble avoir un passeport, voyager et jouir d’un degré croissant de liberté, ce sont des avancées très positives », a déclaré David Haigh, cofondateur de la campagne Free Latifa.

« Je peux également confirmer que plusieurs membres de l’équipe de la campagne ont été contactés directement par Latifa », a ajouté M. Haigh.

Le ministère des Affaires étrangères des Émirats arabes unis et le bureau des médias du gouvernement de Dubaï n’ont pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

En février, la BBC a diffusé un message vidéo dans lequel Latifa disait être retenue en captivité dans une villa barricadée, ce qui a incité les experts en droits de l’homme de l’ONU à demander à l’État du Golfe de montrer une « preuve de vie » et de libérer Latifa.

Latifa, 35 ans, a monté une tentative ratée en 2018 pour échapper au contrôle de son père en embarquant sur un yacht pour traverser l’océan Indien.

Reuters, 21 juin 2021

Etiquettes : Dubaï, Emirats Arabes Unis, EAU, Cheikha Latifa,